Avec ses paysages diversifiés et sa culture traditionnelle bien présente, le Pérou a largement de quoi séduire. Si bien que notre voyage au Pérou, qui ne devait durer qu’un mois, n’a cessé de se prolonger. Nous y avons finalement passé 2 mois ! Quel itinéraire au Pérou et pour quel budget ? Retrouvez tous mes conseils et bons plans pour profiter pleinement de votre voyage au Pérou.

Itinéraire pour un voyage au Pérou

Vous trouverez ci-dessous la carte de l’itinéraire de notre voyage au Pérou, qui a duré 2 mois. Evidemment, des séjours plus courts peuvent êtres envisagés en se concentrant sur la partie nord ou la partie sud du pays. Dans le cadre de notre tour du monde, nous arrivions de Bolivie et sommes ressortis par l’Equateur.

Les étapes d’un voyage au Pérou

Nous sommes arrivés par la Bolivie et plus précisément Copacabana sur les rives du Lac Titicaca

Arequipa ★★★ (4 jours) → Nous avons adoré Arequipa (la plus jolie ville d’Amérique du sud !) et avons profité de son ambiance décontractée.

Lire l’article dédié : 10 choses à faire à Arequipa

Voyage au Pérou : itinéraire conseils et buget

Le trek du canyon de Colca ★★★ (3 jours) → Ces trois jours de trek dans le canyon le plus profond du monde nous ont permis de profiter pleinement des paysages de la campagne péruvienne.

Lire l’article dédié : Le canyon de Colca : 3 jours de trek en autonomie

Voyage au Pérou : itinéraire conseils et buget

Cusco ★★★ (une semaine) → Ville pleine de charme, nous y étions lors de l’Inti Raymi, la fête du soleil. Nous en avons profité pour visiter les alentours et notamment la montagne colorée de Palcoyo ainsi que 2 jours dans la Vallée Sacrée.

Lire les articles dédiés : 

Voyage au Pérou : itinéraire conseils et buget

Le Salkantay Trek ★★★ (5 jours) → Un trek en total autonomie, sans agence et sans tente qui nous a mené dans les montagnes enneigées et jusqu’au Machu Picchu. Un souvenir mémorable.

Lire l’article dédié : Le Salkantay Trek en solo, sans agence et sans tente

Voyage au Pérou : itinéraire conseils et buget

Ayacucho ★★★ (3 jours) → Grosse surprise de ce voyage au Pérou, nous avons pu découvrir cette charmante ville, ses piscines naturelles turquoises et son canyon.

Lire l’article dédié : Ayacucho, Millpu et le canyon de Qorihuillca

Voyage au Pérou : itinéraire conseils et buget

Huacachina & Paracas ★★ (3 jours) → Nous avons redécouvert la mer après plusieurs mois loin d’elle dans la jolie réserve de Paracas. Huacachina et ses dunes infinies auront moins réussies à nous séduire.

Lire l’article dédié : La réserve de Paracas et les dunes de Huacachina

Voyage au Pérou : itinéraire conseils et buget

Lima ★ (2 jours) → On attendait pas grand chose de Lima, et bien que la ville puisse avoir un certain charme, on en retiendra surtout sa grisaille pesante en juillet.

Pas d’article dédié.

Voyage au Pérou : itinéraire conseils et buget

Huaraz ★★★ (5 jours) → Huaraz est le terrain de jeu parfait des randonneurs et des amoureux de la montagne. Nous sommes tombés sous le charme de cette merveilleuse région, notre gros coup de coeur au Pérou !

Lire l’article dédié : 6 randonnées à faire autour de Huaraz

Voyage au Pérou : itinéraire conseils et buget

Le trek Huayhuash ★★★ (8 jours) → Notre plus gros challenge à ce jour, un trek de 8 jours dans la magnifique cordillère Huayhuash.

Lire l’article dédié: 8 jours de trek dans la cordillère Huayhuash au Pérou

Voyage au Pérou : itinéraire conseils et buget

Trujillo & Huanchaco ★ (2 jours) → Pas de coup de coeur non plus du côté de Trujillo et de Huanchaco, la grisaille n’a probablement pas aidé et nous n’avons pas été passionnés par le site archéologique de Chan Chan.

Pas d’article dédié.

Voyage au Pérou : itinéraire conseils et buget

Chachapoyas ★★★ (4 jours) → Région isolée et encore peu touristique, nous avons apprécié le calme de Chachapoyas. Les alentours valent le coup d’oeil : les chutes de Gocta, le canyon de Sonche ou encore le site archéologique de Kuelap.

Lire l’article dédié : Que faire à Chachapoyas ? Découvrez le nord du Pérou

Voyage au Pérou : itinéraire conseils et buget

Mancora ★★ (3 jours) → Après nos différents treks au Pérou, la ville balnéaire de Mancora a été une pause appréciée pour se reposer et profiter de la chaleur des plages du nord. Une belle façon de terminer ce voyage au Pérou !

Lire l’article dédié : Máncora, escapade détente au Pérou

Voyage au Pérou : itinéraire conseils et buget

Et si c’était à refaire ?

On est plutôt heureux de notre itinéraire lors de ce voyage au Pérou. Nous avons pu y resté deux mois et ce n’est vraiment pas de trop pour découvrir ce pays qui a tant à offrir. Si c’était à refaire, on zapperait peut-être les cases Lima et Trujillo qui ne nous ont pas vendus du rêve. Nous n’avons pas tenté l’Amazonie mais ce n’est pas quelque chose qui nous tentait plus que ça.

Conseils pour un voyage au Pérou

La sécurité au Pérou

Le Pérou est-il un pays dangereux ? Le Pérou est-il safe ? Nous n’avons pas ressenti d’insécurité particulière lors de ce voyage au Pérou. Les histoires de pickpockets et de vols dans les bus sont cependant nombreuses et il faut être vigilant (voir paragraphe suivant). Pour les bus de nuit, il faut privilégier les compagnies de bus plus chères type Movil Bus, Oltursa, Linea ou encore Cruz Del Sur. Attention également aux chauffards sur la route, les exemples de bus tombés dans le ravin ne sont pas rares.

Attention également à Lima, grosse ville qui possède des quartiers à éviter. Les péruviens nous ont déconseillés de prendre le taxi dans la rue à Lima car il y a eu des cas de vols avec violence. Encore une fois, ce sont des choses qu’il faut avoir en tête mais nous n’avons eu absolument aucun problème et n’avons pas ressenti de malaise ou d’insécurité lors de ce voyage au Pérou.

Depuis que nous sommes en Amérique Latine, nous avons adopté des mesures de sécurité pour nous prévenir du vol. Nous ne laissons jamais nos sacs sans surveillance, et particulièrement dans les gares routières. Dans les bus, nous le gardons toujours sur nos genoux ou à nos pieds, avec la protection anti-pluie pour contrer les pickpockets. On fait très attention à nos poches (depuis notre incident à Mexico City), on essaye de garder nos objets de valeur dans des poches fermées. Dans les bus de nuit, nous surveillons la soute à chaque arrêt et nous dormons dans nos draps de soie, le sac à dos à nos pieds à l’intérieur du drap. Nous avons aussi nos sous et papiers dans une pochette secrète sous nos vêtements. Ça peut paraître parano, mais nous rencontrons toutes les semaines des voyageurs victimes de vols. Alors on fait ce qu’on peut. Et puis ce sont des habitudes vites prises !

Formalités administratives pour aller au Pérou

Pas besoin de visa pour un voyage au Pérou avec un passeport français. Il est possible de rester jusqu’à 183 jours au Pérou mais la validité du cachet sur le passeport est au bon vouloir du douanier. Lorsque nous avons franchi la frontière terrestre en arrivant de Bolivie, le douanier nous a donné d’office 90 jours sur le territoire.

Passer les frontières terrestres au Pérou

Nous avons passé deux frontières terrestres lors de ce voyage au Pérou : une depuis la Bolivie et une vers l’Equateur.

Frontière Kasani (Copacabana, Bolivie) : Nous avions réservé un transport depuis Copacabana vers Arequipa (en passant par Puno). Le chauffeur de bus nous a déposé au poste frontière de Kasani, pour un tampon de sortie de la Bolivie, puis nous nous sommes dirigés vers le poste Péruvien pour obtenir notre tampon du Pérou. C’était rapide et facile.

Frontière Tumbes – Huaquillas (Equateur) : On avait lu pas mal d’avis négatifs sur cette frontière. On a pris un bus depuis Mancora vers Huaquillas en Equateur. Nous étions très peu dans le bus, il nous a déposé au poste frontière et nous a attendu. C’est effectivement la seule frontière terrestre où nous avons vu des tentes de la Croix-Rouge, mais encore une fois le passage s’est fait rapidement et sans encombres pour nous européens.

Quand partir au Pérou ?

Le Pérou est un immense pays aux climats différents. Le Pérou étant dans l’hémisphère sud, les saisons sont inversées et l’hiver se situe en juillet-août. De manière générale, il vaut mieux privilégier la saison sèche qui s’étend de mai à octobre, notamment pour les nombreux treks et randonnées. La ville de Lima est particulièrement grise en hiver ainsi que les côtes qu’il vaut mieux visiter de décembre à mars. La ville d’Arequipa quant à elle se visite toute l’année.

L’argent au Pérou

Au Pérou on paye en soles. Contrairement à l’Argentine, nous n’avons pas eu de difficulté particulière à payer au Pérou. Le liquide se trouve facilement et sans frais locaux, notamment dans les banques BCP. Même s’ils préfèrent en général le cash, il est possible de payer en carte bleue dans certains hôtels ou même en réservant les bus sur internet.

Se loger au Pérou

On se loge facilement au Pérou, notamment dans les grandes villes touristiques (Arequipa, Cusco), où l’offre est très grande. Comptez environ 12-18€ pour des chambres doubles dans de bonnes auberges, avec salle de bain privée ou commune. En général, ce prix inclus même le petit-déjeuner. Nous avons souvent réservé en direct pour négocier le prix.

Mes recommandations niveau logement :

  • Arequipa : Mango Hostel (bien situé et bonne ambiance)
  • Cusco : Inti Garden (auberge familiale, le couple qui la tient est adorable !)
  • Ayacucho : Misky Samay (peu d’auberge à Ayacucho, cet hôtel a une cuisine et est bien situé)
  • Paracas : Paracas Backpackers House (bon rapport qualité/prix en plein centre)
  • Lima : Miraflores Guesthouse 569 (quartier sécurisé de Lima, grande maison ambiance airbnb, pas cher !)
  • Huaraz : Caroline Lodging (le proprio connait très bien la région et donne de bons conseils, excellent petit-déjeuner)
  • Chachapoyas : Killa Wasi B&B (super accueil et bon rapport qualité/prix)
  • MancoraCasa Mancora Guesthouse (ambiance détente dans cette petite auberge)

Se déplacer au Pérou

Nous nous sommes déplacés de plusieurs façons lors de ce voyage au Pérou, mais avons principalement privilégié le bus. Globalement, les transports au Pérou ne coûtent pas cher.

Les bus. Le réseau de bus au Pérou est vraiment très bien développé avec des bus au confort inégalé en Amérique du sud. Attention à bien choisir sa compagnie de bus, ici les accidents ne sont pas rares. Nos compagnies de bus privilégiées : Oltursa, Movil Bus et Linea. Vous entendrez souvent parler de Cruz Del Sur. Pour moi c’est un piège à touriste qui, grâce à sa bonne réputation, a gonflé ses prix pour une qualité égale à Oltursa ou Movil Bus. Alors autant payer moins cher. Dans certaines villes, il n’y a pas de grande gare routière car chaque compagnie possède son propre terminal.

Les colectivos (aussi appelés combis). Ce sont des mini-vans qui permettent de se déplacer localement. Pas cher, c’est le moyen de transport privilégié d’une très grande partie de la population qui n’a pas de voiture. En général, le colectivo part quand il est plein.

Les taxis. Il est parfois nécessaire de prendre un taxi au Pérou, notamment lorsque les gares routières sont loin du centre-ville. Il faut absolument privilégier les taxis officiels. A Lima il est déconseillé d’appeler un taxi dans la rue, préférez Uber qui fonctionne bien.

Les tuk-tuks. Uniquement dans certaines villes (Huacachina, Mancora par exemple), les tuk-tuks font office de taxi.

Les voitures partagées. C’est un peu comme un colectivo, sauf que c’est une voiture. Nous avons expérimenté ce type de transport en faisant le trajet Ayacucho – Paracas, dans une voiture tunée orange.

Les avions. Pas forcément le plus écolo, mais les liaisons internes existent pour rejoindre les différentes étapes.

La nourriture au Pérou

La cuisine péruvienne a été une belle découverte, même si elle ne nous a pas laissé un souvenir impérissable. On a globalement bien mangé (même si après la Bolivie, ce n’était pas difficile) et on s’est fait plaisir en mangeant très souvent au restaurant, ce qui explique notre budget nourriture conséquent (voir le budget plus bas).

On peut très facilement manger pour pas cher en privilégiant les almuerzos, aussi appelés menu del dia qui sont les menus du jour. Ils coûtent entre 5 et 10 soles c’est à dire moins de 3€. Globalement, le Pérou est très branché féculents.

Voici quelques unes des spécialités au Pérou :

  • Le cuy : c’est… du cochon d’inde ! On a pas osé tester mais on en a vu très souvent sur les marchés.
  • Le ceviche : un plat de poisson qui baigne en général dans du citron, des oignons rouges et quelques crudités. Une vraie spécialité sur les côtes.
  • Le rocoto relleno : surtout connue dans la région d’Arequipa, c’est un plat très épicé à base de viande, de fromage ou encore de petits-pois.
  • Le salchipapas : un plat de restaurant rapide, c’est en gros une saucisse et des frites.
  • La soupe de quinoa : grand classique, souvent servie en entrée du menu del dia.
  • Le pisco sour : un cocktail à base de pisco (une spécialité) et de blanc d’oeuf. Le Chili et le Pérou se disputent son origine.

Bon à savoir pour un voyage au Pérou

En vrac, quelques petites choses qui diffèrent des autres pays, qui nous ont étonnés ou des points de vigilances à respecter :

  • Les trajets en bus sont souvent très longs car passant par les routes de montagne. Il faut 13h par exemple pour faire Cusco – Ayacucho (500 kms).
  • Il y a pas mal de touristes américains dans le sud du Pérou, beaucoup de prix dans les agences sont donc affichés en dollars.
  • Les taxis et les chauffeurs de bus sont plutôt serviables et ne vont pas hésiter à vous aider à vous rendre à votre prochaine destination, si besoin.
  • Les contrastes entre les beaux quartiers de Lima et la campagne péruvienne où vivent un bon nombre de minorités indigènes sont saisissants.
  • Dans les grandes villes, on retrouve des quartiers entiers qui sont complètement barricadés, à l’image de certaines banlieues aisées des USA.
  • C’est simple : sur les panneaux publicitaires, tous les mannequins sont blancs.
  • Les agences qui organisent les excursions proposent en général à 99% tous la même chose, pour environ le même tarif.
  • Les tenues traditionnelles au Pérou sont similaires à celles de la Bolivie avec quelques différences, notamment au niveau du chapeau.
  • Il y a des tuk-tuks au Pérou ! Notamment vers Huacachina et Huaraz.
  • Dans quasiment toutes les villes, il faut payer une taxe à la gare routière quand on prend un bus (en général moins d’1€). Cela dit, beaucoup de compagnies possède leur propre terminal.
  • Pour profiter pleinement des sites archéologiques du Pérou et surtout les comprendre, il faut prendre un guide. Il n’y a pas de panneau explicatif sur les sites.
  • A part dans les hôtels, il est rare de pouvoir payer par carte bancaire. Il faut donc du liquide, mais ils n’ont que rarement la monnaie.
  • Les péruviens roulent vite et klaxonnent tout le temps, pour rien.
  • La négociation se fait partout, négocier le prix de son excursion, son hôtel ou au marché n’est pas mal vu (en étant raisonnable bien sûr).
  • La plupart du temps, comme dans beaucoup de pays d’Amérique Latine, il ne faut pas jeter son papier toilette dans la cuvette, mais le mettre dans la poubelle qui se trouve à côté.
  • Il y a beaucoup de chiens errants, en général pas agressifs. Ils se contentent de nous suivre durant les randonnées ou de dormir sur les trottoirs.
  • L’eau du robinet n’est pas potable.

Nos impressions sur ce voyage au Pérou

Ce qu’on a aimé :

  • Les paysages de montagnes et les possibilités de trek infinis. Vraiment, si vous aimez la randonnée : le Pérou est fait pour vous !
  • Le confort trouvé dans les bus, notamment avec les compagnies comme Oltursa ou Movil Bus. Tres appréciable pour de longs trajets.
  • La gentillesse des péruviens et notamment dans des zones moins touristiques tels qu’Ayacucho ou Chachapoyas.
  • L’efficacité des transports. Même si les trajets en bus sont longs, il est facile de trouver des bus ou colectivos pour se rendre à un endroit donné, et pour pas trop cher.
  • Pouvoir retrouver le confort des chambres privées pour moins de 16€ par jour.
  • La variété de la nourriture est appréciable, même si la gastronomie péruvienne n’a pas fait chaviré nos cœurs, on a trouvé pas mal de restaurants différents notamment dans les villes comme Arequipa, Cusco, Lima ou encore Chachapoyas. On a même mangé de la raclette !

Ce qu’on a moins aimé :

  • Les trajets en bus, très long systématiquement du fait des grandes distances du pays et souvent sur des routes sinueuses.
  • Le sud du Pérou est une zone extrêmement touristique, grâce au (ou à cause du) Machu Picchu. On sait qu’on est dans un piège à touristes à Cusco car tous les prix sont affichés en dollars.
  • Nous n’avons pas été charmé par les péruviens du nord, notamment autour de Mancora. On s’est pris pas mal de vents là-bas!
  • L’usage du klaxon incessant, pour tout et n’importe quoi mais surtout pour rien.
  • Devoir passer par une agence pour une visite à l’extérieur de la ville et être constamment poussés vers les agences par les offices de tourisme.

Quel budget pour un voyage au Pérou ?

Ci-dessous notre budget pour 57 jours

Voyage au Pérou : itinéraire conseils et buget

Soit un total de 28€/jour/personne pour un prévisionnel de 30€/jour/personne

  • Hébergement : 8€ par personne/par nuit pour des chambres doubles avec salle de bain partagée ou privée. On loge globalement pour pas très cher au Pérou.
  • Transports : 5€ par jour/personne avec des déplacements majoritaires en bus. Très bon marché.
  • Repas : 9€ par jour/personne, dont une grosse partie du budget global a été dépensé à Arequipa. Je sortais d’une salmonellose qui m’avait forcé à manger du riz blanc et du pain pendant 10 jours, autant vous dire qu’on en a bien profité quand ça allait mieux.
  • Activités : 6€ par jour/personne.
  • Autres : Les frais de lessive, les toilettes qu’il faut parfois payer, un peu de shopping (vêtements, produits d’hygiène ou médicaments). Cela représente à peu près 3% du budget total.

Notre voyage au Pérou s’achève, place maintenant à l’Equateur !

Découvrez l’intégralité des articles sur le Pérou :

Tu as aimé ? Partage sur pinterest !

8 Comments

  1. On adore toujours autant les bilans ! On a à peu près le même ressenti que vous ! Le Pérou est vraiment top pour ses nombreuses randonnées qu’on peut faire, et les paysages sont magnifiques 😀 Super bilan

    • Super alors, on est pas les seuls à avoir eu ce ressenti ! Merci. 🙂

  2. Merci pour cet article si complet. C’est une vraie mine d’informations. Pour l’instant, c’est vrai que je ne suis pas tentée par l’Amérique du Sud, mais si un jour, on décide d’y aller, on sait où trouver les bonnes informations 👍

    • Merci beaucoup, en espérant que l’envie te vienne de découvrir l’Amérique du Sud ! ❤️

  3. Article super complet qui en fait un guide exceptionnel ! J’adore l’idée des étoiles, la photo de ce lama ( et bien d’autres mais coup de cœur pour ce portrait ) et ce super budget journalier plutôt rassurant. Comme quoi il n’y a pas que en Asie que la vie n’est pas chère 😀 c’est toujours un plaisir de te lire, ça transpire la passion et la sincérité 💕

    • Et oui j’ai été surprise car c’est un pays plutôt touristique mais on peut s’en sortir pour pas très cher ! Merci beaucoup pour ton commentaire, tu écris les meilleurs ! 😀

  4. Quel article complet !
    C’est l’un des grands rêves de Ben (avec le Japon) ; je suis personnellement super attirée par les randonnées comme le Huayhuash qui a l’air foufou mais j’ai tellement peur de voir un pays devenu trop touristique ; je suppose que tout dépend des zones où tu es mais bon faut avouer que le Pérou est devenu super populaire. En tout cas 2 mois ça me semble un bon timing pour profiter pleinement du pays
    xx

    • Deux mois c’est vraiment parfait pour voyager à son rythme et en prendre pleins les yeux. Merci ! 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :