Mexico City, guide d’une ville surprenante

mexico-city-guide-dune-ville-surprenante-header

On ne savait pas trop à quoi s’attendre en débarquant depuis Puebla à Mexico City, capitale du Mexique. Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette ville à su nous étonner. Du bon comme du mauvais côté. Dans cet article, je vous propose mon guide de Mexico City, une ville surprenante.

Mexico City, c’était un peu l’inconnue de cette aventure mexicaine. Pas forcément fans de grandes villes d’Amérique latine, qui ont mauvaise réputation niveau sécurité, on ne savait pas à quoi s’attendre. Mexico City a su nous surprendre : on y a découvert des quartiers calmes dans lesquels on a aimé se promener, et on a détesté ce que la ville nous vendait dans les guides : le centre historique. Nous y sommes restés 5 jours, pas seulement pour visiter mais aussi pour se reposer et prendre notre temps après ce long périple au Mexique.

Mexico, une ville dangereuse ?

Autant rentrer dans le vif du sujet tout de suite. Mexico City a une très mauvaise réputation, la capitale du Mexique est souvent qualifiée de dangereuse. Et effectivement il y a du vrai dans cela, sa réputation ne s’est pas faite toute seule après tout. En fait, toutes les grandes villes du monde ont leur part de danger : Paris ou encore New York ont des quartiers chauds dans lesquels il ne vaut mieux pas s’aventurer. Je dirais que la principale différence entre Mexico et New York c’est que les quartiers chauds de Mexico se trouvent à proximité immédiate des quartiers touristiques. Le centre historique, par exemple, se trouve à proximité immédiate des quartiers de Tepito et de Doctores, qui sont à éviter absolument. Le plus important quand on décide de visiter Mexico City c’est de se renseigner sur les quartiers à visiter et ceux à éviter. Il faut éviter de montrer ses objets de valeurs, faire attention la nuit et ne pas monter dans un taxi appelé dans la rue.

Mais quand on choisit bien ses quartiers, Mexico City est une ville très agréable où on peut se promener tranquillement et flâner. C’est d’ailleurs ce qui nous a étonné dans cette ville, on a découvert un Mexico vert avec énormément de parcs, de quartiers sympa avec bars et restaurants, et de familles qui s’y promènent. On ne s’attendait vraiment pas à trouver une telle bouffée d’air frais dans cette ville qui nous paraissait froide au premier abord.

Le principal risque à Mexico City c’est le vol, c’est d’ailleurs dans cette ville qu’on s’est fait voler un téléphone. Le coup assez classique du pickpocket qui provoque un mouvement de foule et en profite pour faire les poches. On en a fait les frais et je dois dire que ça a pas mal défini notre façon de voyager en Amérique Latine par la suite. Non seulement on est assez parano avec nos poches maintenant, mais on préfère aussi éviter les grandes villes qui de toute façon ne nous attirent pas plus que ça (désolés Santiago et Buenos Aires, une prochaine fois peut-être !)

Alors oui, il faut faire attention à Mexico City mais pour autant, ce n’est pas une zone de guerre non plus et à part l’incident du téléphone, nous n’y avons pas été en danger.

mexico-city-guide-dune-ville-surprenante-27

Comment se déplacer à Mexico City ?

Le métro. Le métro est plutôt efficace et surtout pas cher du tout, 5 pesos le trajet (~0,25€). On ne le recommande pas forcément à cause du nombre de pickpockets qui prennent pour cible les touristes. D’ailleurs, ceux-ci sont peu présents dans le métro et sont donc vite repérés. J’imagine qu’il y a pas mal de touristes qui prennent le métro et à qui ils n’arrivent rien aussi. Il faut surtout faire très attention à son sac et ses poches. Il existe aussi des wagons réservés aux femmes et enfants, à l’avant du métro. Une bonne initiative.

Les taxis ou Uber. Il faut faire attention à ne pas prendre n’importe quel taxi au Mexique. Il faut toujours prendre les taxis seguros ou utiliser Uber. Les trajets nous coûtaient entre 40 et 80 pesos (2 à 4€) pour des trajets allant parfois jusqu’à 25 minutes. C’est vraiment pas cher et surtout c’est safe !

A pied. C’est le meilleur moyen de découvrir une ville ! Attention tout de même à ne pas s’engouffrer dans les quartiers qui craignent.

mexico-city-guide-dune-ville-surprenante-21-1

Les quartiers à visiter à Mexico City

Chapultepec

Le parc de Chapultepec est très agréable à visiter, idéal pour flâner et profiter des espaces verts de Mexico City. C’est le rendez-vous des familles et des amoureux. Il y a un endroit appelé « l’amphiteatro », un petit jardin isolé et au calme, avec de la musique d’ambiance et des bancs pour la lecture. On a adoré le concept !

mexico-city-guide-dune-ville-surprenante-19-1

26a0  Alerte bon plan n°1 : Il est possible de visiter le château de Chapultepec pour 75 pesos (3,5€). Sauf qu’entre 1h et 45 minutes avant la fermeture du château, l’entrée est gratuite ! Alors certes, c’est une visite express mais vous savez à quel point j’aime les trucs gratuits. Impossible de passer à côté ! Le château se situe en haut de la colline et offre une belle vue sur Mexico City. L’architecture du château de Chapultepec vaut également le coup d’œil avec de jolies terrasses, jardins et expositions.

mexico-city-guide-dune-ville-surprenante-18

mexico-city-guide-dune-ville-surprenante-17
Les jardins de Chapultepec

Roma & Condesa

Ce sont les quartiers idéals pour loger à Mexico City. Ici, pas grand chose à voir de spécial, il faut juste s’imprégner de l’ambiance, flâner autour des nombreux bars et restaurants aux alentours. On a beaucoup aimé s’y promener, notamment autour du Parque Mexico qui est très sympa. Encore une fois, c’est un endroit familial et plutôt aisé. Il n’est pas rare d’y croiser des promeneurs de chiens (comme à New York !).

San Angel & Coyoacán

Ce sont les quartiers que nous avons préférés à Mexico City car on ne s’attendait pas à y trouver autant de charme ! Le quartier de San Angel, le moins connu, est pourtant le plus mignon des deux. On s’est baladé sans stress dans cet ancien village devenu quartier de Mexico. La balade a démarré sur la place principale, la Plaza de San Jacinto et on s’est dirigé tranquillement vers le nord-ouest, allant de rues en rues. C’est un quartier très riche de Mexico City avec pas mal de rues pavées, de grandes maisons (et leurs gardiens) et une jolie église, la Iglesia del Carmen.

Le quartier a énormément de charme, on a du mal à croire qu’à une petite dizaine de kilomètres se trouve le centre de la tentaculaire ville de Mexico ! Les touristes sont également peu nombreux, plus concentrés dans le quartier voisin de Coyoacán. Je ne peux que vous inviter à y faire un tour, c’est vraiment le plus joli quartier de Mexico City !

mexico-city-guide-dune-ville-surprenante-35

mexico-city-guide-dune-ville-surprenante-32
Iglesia Del Carmen

Notre promenade nous a amené, par hasard, jusqu’au au musée Casa Estudio Diego Rivera y Frida Kahlo, là où se trouvent les anciennes maisons de ces artistes. Comble de la chance pour nous et 26a0  Alerte bon plan n°2 : l’entrée est gratuite le dimanche (le jour de notre visite, donc).

Pour rejoindre Coyoacán depuis San Angel, nous avons tout simplement marché au delà du parc de la Bombilla. Les petites rues de Coyoacán sont tout aussi jolies. Il y a plus de monde, notamment le dimanche, car il y a de nombreuses festivités le week-end. C’est là que viennent les familles pour échapper à la frénésie de Mexico City. En fin de semaine, il y a de la musique, de la street-food et beaucoup d’animations. On a particulièrement aimé marcher le long de l’avenue Francisco Sosa, la Plaza Jardin Centenario, la Plaza Conchita et le musée Frida Kahlo et ses alentours. Nous n’avons pas visité ce dernier (c’est bondé de monde !) mais rien que l’extérieur donne envie.

Un très bon dimanche passé dans ces quartiers qui auront renforcé notre idée que Mexico City peut définitivement être une ville surprenante, colorée, verte et charmante !

mexico-city-guide-dune-ville-surprenante-28
Qui veut manger de l’insecte ?

mexico-city-guide-dune-ville-surprenante-29

Centro Historico

C’est le quartier dont on parle le plus dans les guides et c’est pourtant celui que nous avons détesté. Cet avis est complètement subjectif : quand on l’a visité on venait de se faire voler notre téléphone. On était donc un peu parano sur les bords. Mais au delà de ça, on a trouvé le centre historique terne, triste, moche, à l’abandon. Rien à voir avec les centres historiques de Puebla ou encore San Cristobal qui sont 3 fois plus grandioses. J’ai aussi repéré un groupe de pickpockets (encore eux) qui traînaient sur la place de la Cathédrale, ce qui n’a pas aidé notre avis.

On a quand même aimé 2-3 trucs : la casa de los Azulejos, le palace Bellas Artes, ou encore la poste située à côté du palace. Certains adoreront le centre historique de Mexico City, d’autres non. Je vous invite tout de même à vous faire votre propre opinion !

mexico-city-guide-dune-ville-surprenante-23
Palacio Bellas Artes
mexico-city-guide-dune-ville-surprenante-24-1
La poste
mexico-city-guide-dune-ville-surprenante-25
Casa de los Azujelos

Que visiter aux alentours de Mexico City ?

Nous avions prévu de nous servir de Mexico City comme base pour visiter les alentours : le volcan de Toluca, la ville de Taxco ou encore les jardins flottants de Xochimilco. Finalement, nous n’avons rien fait de tout ça, par soucis d’économies et parce qu’on souhaitait aussi se reposer (et qu’on avait un Airbnb parfait pour ça !).

Nous avons tout de même visité Teotihuacán, le site archéologique le plus important de la région de Mexico City.

Comment se rendre à Teotihuacán depuis Mexico City ? Il faut se rendre au terminal Norte de Mexico City, et y prendre un bus au  guichet n°8 qui se trouve tout à gauche, dans la gare routière. Le trajet dure environ 1h et coûte 104 pesos (~4,7€) aller/retour par personne. L’entrée au site coûte 75 pesos/personne (~3,5€).

C’est l’un des plus beaux sites archéologiques que nous ayons pu voir au Mexique et il serait dommage de passer à côté en visitant Mexico City. Plus d’informations dans l’article 7 sites archéologiques à visiter au Mexique.

7-sites-mayas-au-mexique-teotihuacan4

Prochaines (et dernières) étapes : les villes coloniales de San Miguel de Allende, Guanajuato et Querétaro !

Informations pratiques

  • 1f6cf   Nuits dans un Airbnb : Le meilleur Airbnb qu’on ait pu faire au Mexique avec un excellent rapport/qualité prix, dans le quartier de Roma. Quartier sympa et safe, nous avions une chambre moderne et les hôtes étaient tellement discrets (mais aussi à l’écoute) qu’on avait souvent l’impression d’avoir la maison pour nous seuls. Je recommande les yeux fermés ! 24€/nuit
  • 26a0   Bénéficiez de 34€ de réduction sur Airbnb en cliquant ici
  • 1f68c    Bus ADO Puebla – Mexico City : 139 pesos (~6€)
  • 1f68c    Bus Primera Plus Mexico City – San Miguel de Allende : 460 pesos (~20,7€)
  • 🚊 Prix d’un ticket de métro à Mexico City : 5 pesos (~0,25€)
  • 1f695   Prix moyen d’une course Uber dans Mexico City : entre 40 et 80 pesos (2 à 4€)
  • 1f68c    Bus vers Teotihuacán : 104 pesos aller/retour (~4,7€)
  • 1f48e   Entrée pour Teotihuacán : 75 pesos (~3,5€)
  • 1f374   Bonne adresse à Mexico City : A Burger dans le quartier de Roma pour d’excellents, vous l’aurez deviné, burgers

Les prix sont donnés par personne, sauf pour l’hébergement et les courses Uber

Découvrez les autres articles sur le Mexique :

Tu as aimé ? Partage sur pinterest !

mexico-city-guide-dune-ville-surprenante-pinterest

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :