Ayacucho n’est pas sur le circuit touristique traditionnel d’un voyage au Pérou. C’est pour l’instant une destination hors des sentiers battus et c’est aussi pour ça qu’on a choisi d’y passer du temps, après la très touristique Cusco.

Visiter Ayacucho et ses alentours

Comment se rendre à Ayacucho depuis Cusco ?

Depuis Cusco, nous avons pris un bus de nuit pour Ayacucho avec la compagnie de bus Movil. Pour la première fois nous avons testé la catégorie cama, des sièges qui s’inclinent à 160 degrés pour  80 soles (~25€) par personne. Les sièges étaient confortables mais la route est tellement sinueuse que nous avons très peu dormi car nous étions ballottés de tous les côtés. Le trajet dure 13h et il me semble que c’est la même route que celle qui relie Cusco à Ica.

Ayacucho : un peu d’histoire

Si on en croit les péruviens qui ont fait la grimace quand on leur a dit qu’on allait à Ayacucho, la ville a encore chez certains péruviens mauvaise réputation. C’est l’une des régions les plus pauvres du Pérou et la région d’Ayacucho a été longtemps le terrain d’un conflit armé entre le groupe Sendero Lumino et l’armée du Pérou. Ce conflit a fait plus de 70,000 morts dans les années 80/90 et bien qu’il soit désormais de l’histoire ancienne, il reste bien présent dans les mémoires.

Le Pérou essaye désormais de faire revenir les touristes dans cette région à coup de publicités, mais il semblerait qu’elle soit principalement destinée aux péruviens eux-mêmes (ils favorisent la carte Machu Picchu pour promouvoir le pays à l’étranger). C’est donc tout naturellement que 90% des quelques touristes que nous avons croisé à Ayacucho étaient péruviens. Nous ne nous sommes absolument pas sentis en insécurité lors de notre passage à Ayacucho.

Ayacucho, Millpu et le canyon de Qorihuillca

La ville d’Ayacucho

A peine débarqués à Ayacucho et notre hôtel trouvé, nous sommes allés visiter la ville. Le centre historique n’est pas très grand et s’il y a bien une chose qu’on a retenu des villes d’Amerique du Sud, c’est que la Plaza de Armas est toujours un bon point de départ pour une visite. C’est donc tout naturellement là que nous avons commencé notre balade. Nous avons ensuite déambulé dans les rues et avons découvert un quartier et des bâtiments pleins de charme. Je peux notamment citer la Cathédrale, le temple Santo Domingo, la maison Boza et Solis, le temple de la la Compañía de Jesus ou encore la zone piétonne qui mène à l’arc de triomphe près du marché.

La ville d’Ayacucho est vraiment sympathique, à taille humaine. Alors certes, on ne vient pas à Ayacucho uniquement pour visiter la ville comme on le ferait à Arequipa ou Cusco mais elle a un charme certain et une douceur de vivre très agréable. Elle est d’ailleurs particulièrement réputée pour ses animations et son ambiance festive lors de la Semaine Sainte (la semaine précédent Pâques).

Ayacucho et ses alentours : Las Aguas Turquesas de Millpu

⚠ Attention, les Aguas Turquesas de Millpu se visitent idéalement entre mai et novembre, pendant la saison sèche. Pendant la saison des pluies, l’eau n’est pas aussi turquoise et tend vers le marron et les piscines naturelles peuvent être submergées.

Comment se rendre à Millpu ? Les eaux turquoises de Millpu ne sont ouvertes au public que depuis quelques années. Nous n’avons pas trouvé assez d’informations cohérentes sur la façon d’y aller seuls, on s’est donc résignés à prendre un tour organisé. Il y a une petite dizaine d’agence à Ayacucho, sachez que les agences se regroupent pour les tours. Il est donc judicieux de faire de la prospection dans les agences afin d’y trouver le meilleur prix. Dans tous les cas, vous atterrirez dans le même mini-van que les autres touristes, peut importe l’agence. Nous sommes partis avec Qlick Travel qui nous a vendu l’excursion à 60 soles (~16€) par personne, entrée incluse (sans repas).

Comme lorsque nous sommes allés à la cascade El Chiflon au Mexique, nous étions dans un tour avec uniquement des péruviens venus d’autres régions et visitant celle d’Ayacucho. Il y a pas mal de route, environ 3h30 depuis Ayacucho, et la route est très sinueuse. Une petite fille a même été malade tout le trajet. Nous avons passé 2h30 sur place, le temps de marcher sur le chemin qui longue les piscines naturelles de Millpu et de les admirer.

A l’arrivée, nous avons été accueilli par les locaux avec le sourire et un verre de la boisson locale. Le temps n’était pas au beau fixe mais l’eau était tout de même d’un bleu éblouissant. Les piscines naturelles s’observent d’abord d’en haut puis il est possible de descendre par un petit chemin.

Un peu plus loin sur le chemin, il y a quelques cascades (et des vaches) très sympa à voir également.

 

Ayacucho, Millpu et le canyon de Qorihuillca

La baignade est interdite mais l’agence nous avait conseillé de prendre nos maillots de bain. Pourquoi ? Pour faire des photos Instagram ! La moitié de notre groupe avait pris des shorts ou des maillots, ils se sont ensuite changés pour pouvoir prendre une photo d’eux en tenue “adéquate” ! L’envers du décor c’est qu’il ne faisait que 15 degrés dehors et que l’eau était à 5 degrés. C’était assez drôle à voir. Ou triste, je ne sais pas trop. En tout cas, on était bien mieux en pull.

Notre groupe avait rendez-vous à l’entrée du site pour le repas. Comme nous n’avions pas pris le déjeuner dans notre excursion, nous avons demandé à notre guide si nous pouvions rester un peu plus longtemps, étant donné qu’on avait pris notre pique-nique. C’est comme ça qu’on a eu l’endroit pour nous seuls, le temps d’une demi-heure. C’était magique et probablement le meilleur moment de l’excursion pour nous.

Nous garderons un excellent souvenir de notre passage à Las Aguas Turquesas de Millpu, le lieu est vraiment beau et même si le temps de route est conséquent, la beauté de l’endroit vaut le déplacement.

Ayacucho, Millpu et le canyon de Qorihuillca

Ayacucho et ses alentours : Le canyon de Qorihuillca

Nous avons réservé, toujours avec Qlick Travel, une excursion pour visiter Los 7 Cañones de Qorihuillca. Situés à quelques kilomètres du centre-ville d’Ayacucho, les 7 canyons de Qorihuillca sont ouverts à la visite depuis peu. L’endroit n’est pas encore très connu, c’est probablement pour cela que nous étions les seuls à avoir réservé cette excursion et que nous sommes donc partis à 4, avec notre chauffeur et notre guide, à la découverte du canyon de Qorihuillca, armés de nos casques.

Ayacucho, Millpu et le canyon de Qorihuillca

Notre guide nous a appris qu’il y a encore 15 ans, cet endroit était aux mains des terroristes et n’était absolument pas un endroit où il fallait s’aventurer. Le gouvernement a ensuite fermé la zone pendant plusieurs années pour que les choses se calment. Aujourd’hui, tout va bien et la zone se visite. Cependant notre guide nous a dit qu’il y avait parfois des vols et qu’il valait mieux le visiter avec une agence ou un guide. On ne sait pas s’il voulait juste défendre son gagne-pain mais dans le doute, écoutez ses conseils.

En réalité, il y a 7 canyons différents, nous avons visité le numéro 3. La visite commence avec une vue d’ensemble sur le canyon. Il n’est pas aussi impressionnant que celui du Colca mais la vue est cependant très jolie. Il y a ensuite un peu d’escalade puisqu’il faut descendre dans les entrailles de ce monstre. Entourés par les parois, la visite nous emmène dans le ventre de ce monstre. Il y fait frais, les halos de lumière peinent à percer et nous avons doucement mais sûrement dans ce canyon d’un peu moins d’un kilomètre.

 

Notre chauffeur s’est joint à nous pour la visite. Ils ont tous leur possible pour nous donner des explications et nous ont sans cesse proposé des idées de photos. Le fait d’être en si petit comité nous a également permis de discuter avec eux, tant bien que mal avec notre maigre espagnol, de leurs vies à Ayacucho. Nous avons passé un excellent moment en leur compagnie et dans ce sublime canyon (qui ne rivalise pas tout à fait avec Antelope Canyon mais qui fait son petit effet).

Nous avons payé 60 soles chacun (~16€), entrée incluse, pour environ 2h de visite et cela les valait largement puis qu’à ce prix là, nous avons eu une visite privée.

Ayacucho et ses alentours : d’autres pistes

Nous ne sommes restés que 3 jours à Ayacucho mais nous aurions pu rester plus longtemps, notamment pour visiter :

  • Le site archéologique et musée de Wari
  • Le village de Quinua
  • Le site archéologique de Vilcashuamán
  • Le sanctuaire de la Pampa de Ayacucho

En tout cas, nous avons beaucoup aimé notre séjour à Ayacucho et ses alentours. C’est une destination qui reste, pour l’instant, hors des sentiers battus et que je vous recommande vivement.

Comment aller à Paracas depuis Ayacucho ? 

Alors là ça a été un peu le parcours du combattant. Les bus ne proposent que des liaisons de nuit, nous faisant arriver à Ica vers 4h du matin. On a donc cherché une autre solution en demandant autour de nous. En fait, il faut se rendre à la station service “Grifo Ayacucho”, de là il est possible de prendre un colectivo (40 soles par personne), ou une voiture partagée (60 soles par personne) jusque San Clemente. On a pris la voiture pour aller plus vite, le trajet a duré environ 4h30.

On a hésité avant de monter dans la voiture de sport orange et tunée, mais tout s’est bien passé. En fait, ce sont des jeunes qui font l’aller/retour dès que la voiture est remplie pour se faire un peu d’argent. On a demandé au chauffeur de nous déposer un peu plus loin à Pisco, et de là nous avons pris un taxi pour Paracas à 25 minutes de là pour 20 soles.

Au final, le trajet s’est fait assez aisément grâce à l’aide des péruviens : notre guide au canyon nous a conduit à la station Grifo et présenté au chauffeur de la voiture tunée, qui nous a ensuite mis en contact avec un chauffeur de taxi à Pisco.

Informations pratiques

  • Ayacucho, Millpu et le canyon de Qorihuillca Nuits à Ayacucho : Hotel Misky Samay, il y a peu d’auberges à Ayacucho, on est plutôt sur des hôtels classiques mais celui-ci avait une cuisine, était propre et bien placé. Chambre double avec salle de bain privée pour 60 soles (~16€) par nuit
  • Ayacucho, Millpu et le canyon de Qorihuillca   Bus Cusco – Ayacucho : 80 soles (~25€) avec Movil Bus en cama
  • Ayacucho, Millpu et le canyon de Qorihuillca Colectivo (voiture) Ayacucho – Pisco  : 63 soles (~17 €)
  • Ayacucho, Millpu et le canyon de Qorihuillca  Taxi Pisco –  Paracas : 20 soles (~5 €)
  • Ayacucho, Millpu et le canyon de Qorihuillca Excursion à Los Aguas Turquesas de Millpu : 60 soles (~16€)
  • Ayacucho, Millpu et le canyon de Qorihuillca Excursion au canyon de Qorihuillca : 60 soles (~16€)
  • Ayacucho, Millpu et le canyon de Qorihuillca  Bonne adresse à Ayacucho : Sukre Cocina Peruana pour un bon petit-dej après un bus de nuit

Les prix sont donnés par personne, sauf pour l’hébergement et le taxi

Tu as aimé ? Partage sur pinterest !

Ayacucho, Millpu et le canyon de Qorihuillca

Laisser un commentaire