Après la décevante étape de Trujillo et Huanchaco, on attendait de Chachapoyas un petit renouveau. Découvrez dans cet article nos astuces sur les activités à faire à Chachapoyas dans le nord du Pérou.

La ville de Chachapoyas

Comment se rendre à Chachapoyas depuis Trujillo ? Nous avons pris un bus avec la compagnie Movil Bus. Malheureusement pour nous qui détestons les bus de nuit, il n’y a pas d’autres options. Nous avons donc pris le bus à 16h et sommes arrivés à 7h du matin à Chachapoyas. Un bien long trajet qui nous a coûté 75 soles en place semi-cama.

Chachapoyas c’est un peu la région oubliée des backpackers qui voyagent au Pérou. Et pour cause, il faut passer par d’innombrables heures de bus pour l’atteindre. Ici, nous n’avons jamais été aussi proche de l’Amazonie. Comme lorsque nous avons visité Ayacucho, nous avons remarqué que la plupart des touristes à Chachapoyas sont en fait péruviens. Il y avait d’ailleurs du monde lors de notre passage puisque les péruviens étaient en long week-end pour la fête nationale. 

Que faire à Chachapoyas ? Chachapoyas est une ville sympa, le centre-ville est à taille humaine, les restaurants ne sont pas trop chers et certaines rues blanches avec leurs balcons nous ont rappelé la jolie ville de Cusco. Nous avons beaucoup aimé nous y promener. La ville se visite rapidement, le mieux étant encore de se perdre dans ses ruelles et de faire un tour au marché.

 

Mais c’est surtout pour les alentours que nous sommes venus à Chachapoyas. Nous avons visité 3 sites aux alentours, et l’avantage c’est qu’ils sont tous accessibles en transports en commun. Pas besoin de prendre un tour organisé ! Et ça, c’est assez rare au Pérou pour être souligné.

Que faire à Chachapoyas : les alentours

Le site de Kuelap

Comment se rendre à Kuelap sans agence ? Nous avons pris un colectivo au terminal des colectivos situé Calle El Triunfo jusque Nuevo Tingo pour 14 soles aller/retour. Le trajet dure environ 1h. Il faut ensuite prendre le téléphérique qui coûte 20,40 soles aller/retour. Pour rentrer à Chachapoyas, les colectivos attendent autour de la Plaza principale de Nuevo Tingo. 

Kuelap est une ancienne citée fortifiée habitée par le peuple Chachapoyas. La citée à été abandonnée au 16eme siècle et redécouverte au 19eme siècle et le site est plutôt bien conservé ! Certains mystères persistent autour de la forteresse : on ne sait pas comment les blocs de pierre ont été transportés si haut ni comment les habitants se fournissaient en eau. C’est assez inouï d’être sur un site abandonné et d’imaginer la vie qui grouillait à l’époque.

Certains appelleront Kuelap “le Machu Picchu du nord“. La raison est assez simple : c’est une citée abandonnée située à 3000m d’altitude, comme le Machu Picchu. Je pense sincèrement que ça ne rend service à personne de l’appeler ainsi : le Machu Picchu est plus impressionnant et en entendant ça, mes attentes étaient plutôt élévées. Attention, le site de Kuelap est tout de même très intéressant à visiter ! Mais j’avoue que sans guide, on a raté pas mal d’informations sur l’endroit. Car comme partout au Pérou, pour avoir des infos il faut prendre un guide.

Kuelap est tout de même un site fascinant, il y a beaucoup moins de monde à Kuelap qu’au Machu Picchu et le téléphérique pour y aller est vraiment fun ! Les vues vers le canyon en contrebas sont impressionnantes.

Le prix d’entrée à Kuelap est de 30 soles.

La cascade de Gocta

Comment se rendre à la cascade de Gocta sans agence ? Nous avons pris un colectivo au terminal des colectivos situé Calle El Triunfo jusque Cocahuayco pour 10 soles par personne aller/retour. Le trajet dure environ 1h. Le colectivo vous dépose au pied de la route qui mène à Cocachimba. Là, des tuks-tuks attendent pour vous y emmener pour 5 soles par personne. La randonnée vers la chute de Gocta démarre de Cocachimba. Pour rentrer à Chachapoyas, c’est la même chose en sens inverse.

La cascade de Gocta, c’est l’activité à faire à Chachapoyas que nous avons préféré ! C’est la deuxième cascade la plus haute d’Amérique du sud (derrière Salto Ángel au Venezuela) avec plus de 770m de haut. L’endroit n’est connu que depuis une quinzaine d’années du tourisme car les habitants aux alentours ont longtemps gardé le secret de ce lieu magique.

Pour accéder à la cascade il y a environ 1h30-2h de randonnée. Ce n’est pas la plus facile des marches puisque ça descend et ça monte constamment. La marche se fait dans une forêt luxuriante sur un chemin quelque peu boueux. Pour ceux qui ne peuvent pas trop marcher, des chevaux font l’aller-retour.

Sur le chemin on aperçoit plusieurs fois la cascade de Gocta au loin, majestueuse et impressionnanteArrivée au pied de la cascade, il faut lever la tête pour espérer voir l’imposante chute d’eau dans son intégralité. L’eau parait s’écouler lentement, tant il y a de mètres à parcourir.

La cascade de Gocta à été notre endroit préféré autour de Chachapoyas, une belle découverte !

La cascade de Gocta est gratuite.

Le canyon de Sonche

Comment se rendre au canyon de Sonche sans agence ? Nous avons pris un colectivo à l’angle de l’Avenida Aeropuerto et l’Avenida San Juan de la Frontera pour 6 soles aller/retour. Le trajet dure moins d’une demi-heure.

Petite anecdote, en se dirigeant vers le canyon de Sonche, le chauffeur du colectivo ne nous a pas signalé l’arrêt. Du coup nous sommes descendu un peu plus loin… Devant la prison du coin ! Sur maps.me il y a d’ailleurs un point de vue indiqué derrière la prison… Pas sur qu’on ait le droit d’y accéder.

Le canyon de Sonche c’est 800 mètres de profondeur et 11 kilomètres de long. Il n’a rien a envier au plus celèbre canyon de Colca ! Des points de vue sont aménagés pour profiter de plusieurs vues sur le canyon. On y observe le gouffre mais aussi les alentours et ses nombreuses cascades.

La visite du canyon de Sonche se fait rapidement, en deux heures nous en avions fait le tour mais on a beaucoup apprécié cette courte visite, sans prétention mais qui mérite le détour si vous avez le temps. 

Droit d’entrée de 3 soles pour visiter le canyon de Sonche.

Que faire à Chachapoyas : d’autres pistes

Si vous en voulez plus, voici d’autres visites autour de Chachapoyas que nous n’avons pas faites :

  • Les sarcophages de Karajia
  • La caverne de Quiocta
  • Le mausolée de Revash
  • Les chutes de Yumbilla

Ainsi s’achèvent nos 3 jours à Chachapoyas, une halte peu touristique qu’on vous conseille vivement. En espérant que cet article a su répondre à vos questions sur que faire à Chachapoyas !

Nous partons désormais vers Mancora, notre dernière étape au Pérou.

Informations pratiques

  • Que faire à Chachapoyas ? Découvrez le nord du Pérou Nuits à Chachapoyas : Killa Wasi B&B, Propre avec un patio sympa ! Ils nous ont laissé prendre possession de notre chambre dès notre arrivé à 7h du matin, un geste apprécié. 50 soles par nuit (~13€) pour une chambre avec sdb privée.
  • Que faire à Chachapoyas ? Découvrez le nord du Pérou  Bus Trujillo – Chachapoyas : 75 soles avec Movil Bus (~20€)
  • Que faire à Chachapoyas ? Découvrez le nord du Pérou Colectivo Chachapoyas – Nuevo Tingo (Kuelap) : 14 soles A/R (~3,5€)
  • 🚡 Téléphérique jusque Kuelap : 20,4 soles (~5,5€)
  • Que faire à Chachapoyas ? Découvrez le nord du Pérou Colectivo Chachapoyas –  Cocahuayco (Gocta) : 10 soles A/R (~2,5€)
  • Que faire à Chachapoyas ? Découvrez le nord du Pérou Tuk-tuk Cocahuayco – Cocachimba : 10 soles A/R (~2,5€)
  • Que faire à Chachapoyas ? Découvrez le nord du Pérou Colectivo Chachapoyas – Canyon de Sonche  : 6 soles A/R (~1,5€)
  • Que faire à Chachapoyas ? Découvrez le nord du Pérou Billet d’entrée à Kuelap : 30 soles (~8€)
  • Que faire à Chachapoyas ? Découvrez le nord du Pérou Entrée au canyon de Sonche : 3 soles (~0,8€)
  • Que faire à Chachapoyas ? Découvrez le nord du Pérou  Bonnes adresses à Chachapoyas : Terra Mia pour un superbe petit-déjeuner après le bus de nuit, Café Fusiones pour de bons plats frais

Les prix sont donnés par personne, sauf pour l’hébergement

Tu as aimé ? Partage sur pinterest !

Que faire à Chachapoyas ? Découvrez le nord du Pérou

2 Comments

  1. On a beaucoup aimé notre étape à Chachapoyas, peu touristique pour les étrangers, mais on y a rencontré des touristes péruviens adorables ! Coup de coeur pour Gocta où on a passé une nuit, c’était génial aussi, dans la forêt 🙂 Pour Kuelap on avait un guide, et c’était ainsi très intéressant. On n’a pas vu le canyon qui a l’air superbe mais on est allé voir les sarcophages.

    • Oh oui, pour le côté non-touristique c’est génial ! La nuit à Gocta ça devait être dingue !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :