Punta Arenas & Isla Magdalena : rencontre avec les manchots

punta-arenas-isla-magdalena-rencontre-avec-les-manchots-header

Après près de 2 mois de voyage en Amérique centrale, nous voilà prêts à découvrir l’Amérique du Sud et plus particulièrement le Chili. Nos premiers pas sur ce grand continent se feront dans une des plus belles régions du monde : la Patagonie. Et notre périple commence par la ville de Punta Arenas et l’île Magdalena.

L’arrivée au Chili

Après six semaines au Mexique et 24h de voyage, nous arrivons enfin au Chili et plus précisément à Santiago du Chili, la capitale. Nous avons pour projet d’aller en bas de l’Amérique du Sud et de tout remonter jusqu’en Colombie, pour suivre les saisons. Notre avion atterri à 7h du matin et notre prochain vol pour Punta Arenas est à 6h du matin le lendemain. Nous avons donc fait le choix de ne pas visiter Santiago mais plutôt de nous reposer après cette journée de voyage. De toute façon, vu notre état de fatigue, nous n’aurions pas profité pleinement de la ville et elle ne nous intéresse pas plus que ça.

C’est donc à 8h du matin que nous arrivons à notre hôtel situé près de l’aéroport, l’hôtel Diego de Almagro Aeropuerto. Bien évidemment, il est trop tôt pour le check-in mais le réceptionniste nous prend en pitié avec nos têtes de déterrés et nous invite à aller prendre le petit-déjeuner (buffet) sans extra. Notre chambre sera finalement prête à 9h, une bénédiction pour nous ! Après cette journée de repos, nous sommes prêts à prendre l’avion pour Punta Arenas, notre porte d’entrée pour visiter la Patagonie. La vue depuis le hublot annonce déjà la couleur : on va en prendre pleins les yeux !

La ville de Punta Arenas

Punta Arenas est la première ville chilienne que nous visitons. Le contraste avec le Mexique est saisissant. L’architecture est complètement différente et nous commençons à nous détendre petit à petit, nous qui étions plutôt sur nos gardes au Mexique. Niveau sécurité, ce n’est pas la même chose !

Comment se rendre dans le centre-ville de Punta Arenas depuis l’aéroport ? Il n’y a que des taxis qui coûtent 10.000CLP (~13,5€) la course. Nous avons choisi une option un peu plus économique, nous avons abordé un couple qui récupérait une voiture de location sur le parking et leur avons demandé s’ils avaient une petite place pour nous dans leur voiture. Ils ont gentiment accepté ! 🙂

Si vous avez visité d’autres villes chiliennes en Patagonie, alors Punta Arenas présente peu d’intérêt. Comme nous découvrions le Chili pour la première fois, nous avons apprécié de nous balader dans les rues et de découvrir les maisons typiques en tôles. La ville compte tout de même plus de 130.000 habitants, dont la moitié est de descendance croate.

Il y a un mirador en haut de l’avenue piétonne Cristobal Colon qui donne un point de vue sympa sur la ville. Nous avons également fait un tour au cimetière de la ville qui est classé par CNN comme l’un des plus beaux cimetières du monde (et oui, un tel classement existe !). Et effectivement il possède une architecture intéressante avec de longues allées d’arbres et de nombreuses chapelles. Le long de la promenade maritime, il est également possible d’apercevoir des dauphins au loin.

Pour se déplacer dans la ville de Punta Arenas, il y a des taxis colectivos. Contrairement à ce que nous avions pu prendre au Mexique, les colectivos ici sont des voitures. Ça change !

punta-arenas-isla-magdalena-rencontre-avec-les-manchots6
Vue sur Punta Arenas depuis l’avenue Cristobal Colon
punta-arenas-isla-magdalena-rencontre-avec-les-manchots5
Balade le long de l’eau

Isla Magdalena et le monument naturel de Los Pingüinos

Mais Punta Arenas c’est aussi le point de départ des excursions vers l’île Magdalena. C’est sur cette île que viennent chaque années des milliers de manchots de Magellan pour se reproduire. L’île a d’ailleurs été classé monument naturel national, appelé Los Pingüinos. Ce sont près de 60.000 manchots qui, chaque année, viennent pondrent leurs œufs sur cette île. C’est avec l’agence Solo Expediciones que nous avons réservons notre excursion. Ils ont de bons avis sur internet et c’est également la seule agence qui nous emmène aussi près de l’île Marta. Départ prévu le lendemain matin à 7h !

punta-arenas-isla-magdalena-rencontre-avec-les-manchots20

Isla Magdalena

La navigation vers l’île Magdalena dure environ 1h30, nous aurons la chance de voir des dauphins mais aussi des baleines ! C’est déjà la deuxième fois depuis le début de ce tour du monde que nous avons la chance de voir des baleines (la première fois était au Mexique) et c’est toujours aussi merveilleux.

Les visites sur l’île Magdalena sont très surveillées. L’île est classée monument naturel et des rangers vivent ici à l’année pour assurer la protection des manchots. Ainsi, chaque bateau qui débarque n’a le droit de rester qu’une petite heure. Et je peux vous dire que cette heure passe à une vitesse folle ! A peine arrivée, nous apercevons déjà ces petits bouts. Les manchots de Magellan ne mesurent que 60 à 75 cms et sont tellement mignons ! Il y en a partout et nous devons suivre un chemin balisé pour faire le tour de l’île. Les instructions sont claires : interdiction de les toucher ou même de s’en approcher à plus d’un mètre.

Nous sommes à la fin de la saison et le ranger plaisante en nous indiquant qu’il ne reste que les vieux. Il nous signale qu’il n’y en a plus beaucoup, pourtant on a l’impression d’en voir à perte de vue ! Les jeunes parents et leurs protégés sont déjà partis. Mais en haute saison, de novembre à début mars, il est possible de voir les œufs éclore et les bébés en sortir. En tout cas, nous sommes restés en admiration totale devant ces animaux, quel plaisir de les voir évoluer dans leur environnement naturel !

punta-arenas-isla-magdalena-rencontre-avec-les-manchots7

punta-arenas-isla-magdalena-rencontre-avec-les-manchots28

punta-arenas-isla-magdalena-rencontre-avec-les-manchots11

Isla Marta

Des étoiles pleins les yeux (et une carte SD déjà bien remplie de photos), nous mettons le cap vers l‘île Marta. Sur cette île, ce sont les lions de mer que nous pouvons observer. La visite est également très réglementée et le bateau ne peut pas s’approcher trop près. Nous regarderons donc la colonie de gigantesques lions de mer de loin. Il y en a des centaines et ils sont énormes ! Bien plus gros que ceux que nous avions pu observé à San Francisco.

punta-arenas-isla-magdalena-rencontre-avec-les-manchots16

punta-arenas-isla-magdalena-rencontre-avec-les-manchots17

Nous avons été émerveillés par tous ces manchots, c’est vraiment une expérience à vivre. Le temps passe trop vite, il est déjà l’heure de rentrer à Punta Arenas. Si vous passez par l’Argentine, il est possible de voir des pingouins sans limite de temps à Ushuaïa, dans la péninsule Valdès et près de Puerto Madryn. Mais ce n’était pas prévu au planning pour nous.

Cette sortie, bien que merveilleuse a tout de même un coût non négligeable : 63.000 CLP (~85€) par personne. Au moment de payer, on se dit que le Chili, ça pique ! Et c’est une phrase qu’on se répétera tout le long de notre séjour. Mais c’est sans regrets que nous rentrons au port : combien de fois dans notre vie aurons-nous l’opportunité de voir des manchots dans leur milieu naturel ? Probablement peu.

Prochaine étape : Puerto Natales et le parc Torres Del Paine !

Informations pratiques

  • 1f6cf   Nuit à l’aéroport de Santiago à Diego de Almagro Aeropuerto : Belle chambre et excellent service, attention prix aéroport 72€/nuit (aie aie) avec petit-déjeuner
  • 1f6cf   Nuits à Punta Arenas à Donde Damaris : chambre double chez l’habitant, maison un peu excentrée mais Damaris est adorable et très arrangeante (elle nous a même fait notre lessive !), 34€/nuit avec petit-déjeuner
  • 1f68c    Bus Punta Arenas – Puerto Natales : 8.000 CLP (~10,8€)
  • 1f695   Colectivos pour se déplacer dans Punta Arenas : 500 CLP (~0,7€) par trajet
  • 1f48e   Excursion vers l’île Magdalena + Marta avec Solo Excursiones : 63.000 CLP (85€)

Les prix sont donnés par personne, sauf pour l’hébergement

Tu as aimé ? Partage sur pinterest !

punta-arenas-isla-magdalena-rencontre-avec-les-manchots-pinterest

4 Comments

  1. french_nomadista
    22 mai 2019

    Qu’est-ce que je l’ai aimé cette Patagonie <3
    Je ne suis pas allée sur la Isla Magdalena mais j'ai vu les pingouins à Ushuaïa, ils perdaient aussi leurs plumes. J'en garde un souvenir incroyable. J'ai bien apprécié Punta Arenas, j'ai trouvé le front de mer sublime.

    Répondre
    1. Aurore
      26 mai 2019

      La Patagonie, quelle région merveilleuse. C’est toujours impressionnant de découvrir ces animaux dans leur milieu naturel !

      Répondre
  2. C’est un des endroits en Amérique latine qui me donne envie de visiter. Ils sont trop mignons ces pingouins ! Ca doit vraiment être unique de passer du temps avec eux dans ces paysages.

    Répondre
    1. Aurore
      26 mai 2019

      Merci Alexandra, je te souhaite de découvrir cette merveilleuse région du monde ! 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Close
%d blogueurs aiment cette page :