Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama

Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama

Une chose est sûre, nous ne nous attendions pas à voir autant de merveilles autour de San Pedro de Atacama. Et pourtant, c’est une des plus belles régions du Chili, et même d’Amérique du sud. Nous avons loué une voiture pendant 3 jours et avons parcouru la zone, à la découverte des merveilles de la région de San Pedro de Atacama. Suivez le guide !

Certains endroits de la région de San Pedro de Atacama se situent en altitude. Certains voyageurs peuvent ressentir ce qu’on appelle le mal des montagnes. Tout le monde peut être touché, même les plus sportifs. Les symptômes du mal des montagnes les plus courants sont les suivants : maux de tête, fatigue, nausées, vomissements… Tout un programme ! Même si ceux-ci disparaissent en général au bout de quelques jours, il est important de ne pas les minimiser car cela peut aller jusqu’à l’embolie pulmonaire ou cérébrale. Il ne faut donc pas monter trop vite en altitude, prendre le temps de s’acclimater, boire beaucoup d’eau et éventuellement mâcher ou boire du thé de feuilles de coca. Si cela ne suffit pas, il faut consulter un médecin et redescendre. L’oxygène étant plus rare en altitude, le corps est très vite essoufflé.

San Pedro de Atacama

Comment se rendre à San Pedro de Atacama depuis Salta en Argentine ? Il y a un bus par jour avec la compagnie de bus Pullman ou Andesmar. Le trajet dure 9h30 et coûte 1,800 ARS (~37€) par personne.

La ville de San Pedro de Atacama est ce qu’on appelle une ville à touristes. Il y a une rue principale, avec des centaines d’agences qui vendent tous plus ou moins la même chose. Autour, on trouve des hôtels et des restaurants ciblant les touristes. D’ailleurs, le rapport qualité/prix des logements à San Pedro est vraiment mauvais. On s’est d’abord retrouvé dans un hôtel plus que moyen, avant de s’éloigner un peu du centre pour retrouver un peu de confort au même prix. Bref, on a pas trouvé de charme particulier à la ville de San Pedro de Atacama. On a tout de même beaucoup aimé la boulangerie française La Franchuteria qui est tout simplement excellente.

Attention, il n’y a que de très petites épiceries en ville. Le choix en nourriture est donc assez vite limité si vous voulez cuisiner.

L’avantage de San Pedro, c’est qu’il y fait bon toute l’année. Lorsque nous y étions (au mois de mai), il pouvait faire très chaud la journée (jusque 27 degrés dans la vallée de la lune) mais les températures chutent terriblement la nuit. Il y a une différence de plus de 20 degrés entre le jour et la nuit. Sur les sites en altitude, il fait plus froid et surtout il peut y avoir beaucoup de vent. Le soleil, quant à lui, disparaît rarement.

Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama
La rue principale de San Pedro de Atacama

Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama  Mais de toute façon, on ne vient pas à San Pedro pour visiter la ville. Ce qui se visite ici, ce sont les alentours ! Malheureusement, si on veut découvrir les alentours de San Pedro de Atacama il n’y a que deux solutions : payer des tours organisés ou louer une voiture. Sachez que si vous souhaitez faire plusieurs tours, il vaut mieux les prendre dans la même agence pour pouvoir négocier un package moins cher. Les excursions sont toutes chères. Quelques exemples de prix (avant négociation et sans le prix d’entrée) :

Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama

Louer une voiture à San Pedro de Atacama

A la base, nous avions prévu de faire des excursions car on ne voulait pas se casser la tête à louer une voiture. Et puis finalement, nous avons répondu à une post Facebook sur « Les français au Chili » d’un autre couple qui souhaitait également visiter les environs.  Comme pour visiter la région de Salta, les groupes Facebook sont un excellent moyen de trouver des compagnons de route et ainsi partager les frais. Et même s’ils m’ont profondément offusqué car ils ne connaissaient pas Ménélik, nous avons passé 3 belles journées en leur compagnie. 😉 Nous avons loué un 4×4 pour 3 jours chez West Rent a Car, un des rares loueurs basé à San Pedro de Atacama. Nous avons réservé la veille, directement en agence.

La location de voiture nous a coûté 204,000 CLP (~278€) pour 3 jours et 22,000 CLP (~30€) d’essence. Puisque nous étions 4 voyageurs, cela nous est revenu à 77€/ personne en tout, soit environ 25€/jour/personne. C’est un budget, mais comparé à ce qu’on aurait payé en prenant des excursions, c’est bien plus rentable de louer une voiture. Et surtout, la voiture offre une liberté incomparable. Nous avons pu choisir l’ordre et les heures de nos visites pour essayer d’éviter le monde. Et ça a plutôt bien marché puisque nous étions parfois seuls sur les sites visités.

Les locations de voiture sont apparemment moins cher dans la ville voisine, à Calama. Pour nous, il était plus simple de louer directement à San Pedro. De plus, Calama (et particulièrement sa gare routière) est réputée pour ses nombreux vols, on avait donc pas très envie d’y mettre les pieds.

Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama

Road-trip autour de San Pedro de Atacama : 3 jours pour découvrir les alentours

C’est parti pour trois jours de découvertes autour de San Pedro de Atacama ! Après chaque journée, nous rentrions à San Pedro de Atacama pour y dormir. Les environs de San Pedro étant en altitude, nous avons essayé de monter progressivement. C’est pour cela que nous avons fait les geysers de Tatio, à plus de 4300m d’altitude le dernier jour par exemple. Globalement, tout se fait très bien en 4×4.

Attention au soleil qui cogne fort, même quand il ne fait pas très chaud. Le combo altitude + réverbération du désert peut être fatal.

Road-trip autour de San Pedro de Atacama : Jour 1

  • Stops sur la journée : Laguna Cejar, Ojos de Salar, Laguna Tebinquiche et la Valle del Arcoiris
Laguna Cejar

Premier arrêt, la Laguna Cejar ! Sa particularité ? Outre son prix élevé, elle est tellement concentrée en sel qu’il est impossible de s’y noyer. Pas besoin d’aller voir la mer morte, on retrouve le même effet au Chili ! On peut se baigner dans une des lagunes, la Laguna Piedra, (car il y en a en fait plusieurs à cet endroit). Mais attention, l’eau y est particulièrement froide. Alors que mes compères flottaient dans l’eau (et se pelaient les fesses), je me suis contenter de regarder l’horizon. Même sans se baigner, l’endroit est magnifique. Les montagnes aux alentours se reflètent à l’infini dans l’eau.

Droit d’entrée à la Laguna Cejar : 10,000 CLP/personne (~13,5€) le matin, 15,000 CLP/personne (~18,5€) l’après-midi

Ojos de Salar

Ce sont deux trous d’eau, parfaitement circulaires. L’endroit n’est pas extraordinaire, mais il est situé sur la route entre la Laguna Cejar et la Lagune Tebinquiche. Il serait dommage de ne pas s’y arrêter, c’est sur la route.

Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama
Ojos de Salar
Laguna Tebinquiche

La Laguna Tebinquiche est une autre lagune de sel où l’on peut observer des flamants roses ! Il y a également un droit d’entrée à payer. Comme nous comptions aller voir les flamants roses à la Laguna Chaxa le lendemain et qu’on ne voulait pas débourser un sou de plus après la Laguna Cejar, on a décidé de l’observer de loin, sans passer le point de contrôle.

Droit d’entrée à la Laguna Tebinquiche : 3,000 CLP/personne (~4€)

Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama
Lagune Tebenquiche
Valle del Arcoiris

Nous reprenons la voiture pour nous diriger cette fois vers la Valle del Arcoiris, au nord de San Pedro. En se trompant de chemin, nous tombons d’abord nez à nez avec un impressionnant canyon. Nous retrouvons ensuite la bonne route et arrivons dans la vallée. C’est tellement beau !

Ici, on retrouve les paysages de roches abîmées par l’érosion et multicolores que nous avions connu dans la région de Salta. Il y a même un endroit qui nous a sacrement rappelé Petra. Et cerise sur le gâteau, nous sommes quasis seuls ! La région de San Pedro regorgent d’excursions, et comme elles sont chères, celle-ci n’est en général pas prioritaires sur la liste des visiteurs de la région. Pourtant, la vallée vaut vraiment le détour.

Road-trip autour de San Pedro de Atacama : Jour 2

  • Stops sur la journée : Laguna Chaxa, Lagunas Miscanti y Miñiques, Piedras Rojas et la Laguna Tuyajto. Le soir, observation des étoiles au bord de la ville
Laguna Chaxa

La Laguna Chaxa se visite tôt le matin car c’est à ce moment là qu’on peut y observer des flamants roses. C’est donc motivés par notre jolie première journée que nous nous levons tôt pour être à la Laguna Chaxa à l’aube. Mais à 6h30 du matin, nous trouvons porte close ! Il faudra attendre 7h pour que le gardien arrive. Nous sommes les premiers sur le site et c’est tant mieux. Le soleil se lève doucement et nous pouvons observer des centaines de flamants roses sur la lagune. Les consignes sont claires : il faut avancer doucement et en silence car les flamants roses sont des animaux très peureux. Et on s’en rend vite compte, la plupart d’entre eux s’envolent alors que nous sommes à plus de 200 mètres d’eux.

La scène est très impressionnante, les montagnes aux alentours et les flamants roses se reflètent parfaitement dans la lagune. Un moment de quiétude plus que parfait. La scène ne dure cependant pas éternellement car les bus de tours organisés arrivent progressivement et les flamants roses partent aussitôt. A notre arrivée, il y avait plus de 300 oiseaux. Une heure après, seuls 50 flamants roses sont encore présents. Il est donc impératif d’être sur les lieux à la première heure.

Droit d’entrée à la Laguna Chaxa : 2,000 CLP/personne (~2,7€)

Lagunas Miscanti y Miñiques

Deuxième arrêt de la journée, et probablement les plus jolies lagunes de ce périple de 3 jours. Les lagunas Miscanti y Miñiques se trouvent au pieds du volcan du même nom. C’est d’ailleurs une coulée de lave qui sépare les deux lagunes. Encore une fois ici, le reflet sur l’eau est totale et on pourra même y observer des vigognes (des animaux de la famille du lama que l’on retrouve énormément en Amérique du Sud).

Droit d’entrée à la Laguna Miscanti y Miñiques : 3,000 CLP/personne (~4€)

 

Piedras Rojas & la Laguna Tuyajto

Nous continuons notre bout de chemin sur la route qui est au passage splendide. Les montagnes, volcans et paysages désertiques se succèdent pour le plus grand plaisir de nos yeux. Nous avons exploré les Piedras Rojas de cette façon, en roulant au travers de ces paysages et en s’arrêtant aux différents points de vue. Le dernier arrêt, la Laguna Tuyajto nous a marqué par sa couleur. Un bleu étincelant !

Observation des étoiles

Après une journée chargée en paysages de rêve, nous avons décidé d’aller observer les étoiles. La région de San Pedro de Atacama est connue pour être le terrain de jeu de nombreux astronomes. Le ciel, souvent dégagé, permet d’observer les étoiles plutôt facilement. Il est même possible de se rendre en excursion dans les observatoires équipés de gros télescopes.

Comme nous avions la voiture, on s’est dit qu’on pourrait s’éloigner de la ville pour aller observer le ciel. Nous sommes allés à la sortie de la ville et avons pu observé les étoiles (quasi) comme des pro. Il ne faut vraiment pas aller bien loin pour avoir une vue exceptionnelle. Jugez par vous-même :

Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama

Road-trip autour de San Pedro de Atacama : Jour 3

  • Stops sur la journée : Geysers del Tatio et Valle de la Luna
Geysers del Tatio

Dernière journée avec la voiture et elle commence très tôt, aux environs de 4h30 ! Nous nous dirigeons vers les geysers del Tatio, qui sont situés à 4200m d’altitude. Nous avons préféré y aller le dernier jour car, au vu de l’altitude, il faut impérativement s’acclimater avant. Tout le monde se rend aux geysers del Tatio à l’aube et pour cause. C’est la différence de température entre les geysers et le froid matinale qui permet d’observer les cheminées de vapeur au mieux.

Il fait vraiment très froid aux geysers del Tatio, j’ai rarement eu aussi froid de ma vie. J’ai même du courir dans la voiture au bout d’un moment car j’avais l’impression que j’allais perdre mes mains, c’est dire ! Il y a du monde mais ça ne rend pas le site moins majestueux. Nous avons eu la chance de pouvoir observer des geyers, notamment en Nouvelle-Zélande ou encore à Yellowstone (et par la suite en Bolivie), mais ceux-ci sont impressionnants de par leur nombre. Environ 10% des geysers du monde se situent ici.

Après la petite balade entre les geysers (où nous avons pu observer un renard !), on peut se rendre dans une source d’eau chaude pour se baigner. Mais attention, l’eau n’est pas si chaude que ça, aux alentours de 28 degrés. En fait, elle est très chaude à un petit endroit de la piscine. Du coup, tout le monde se retrouve entassé autour de ce point chaud dans cette grande piscine, c’est plutôt drôle à voir.

En rentrant sur San Pedro de Atacama, on peut enfin voir la route que nous avions traversé dans le noir à l’aller et elle est splendide.

Droit d’entrée aux Geysers del Tatio : 10,000 CLP/personne (~13,5€)

Valle de la Luna

La star de San Pedro de Atamaca, c’est la Valle de la Luna ! Accessible par la ville à pied ou en vélo, nous avons décidé d’y faire un tour en voiture. Mais surprise, arrivés à l’entrée on nous annonce que les particuliers n’ont pas accès à la vallée l’après-midi après 13h. Il faut bien laisser la place aux tours organisés… Pour y aller l’après-midi en tant que particulier, il faut réserver la veille, chose que nous ne savions pas. J’ai un peu fait ma malheureuse auprès des gardiens en leur expliquant que c’était notre dernier jour à San Pedro, que nous ne savions pas etc… Et nous avons pu rentrer !

Et là, le bonheur complet. Nous ne croiserons quasiment personne jusque 15h, l’heure à laquelle les excursions organisées commencent à arriver.

La vallée de la lune a été modelée par l’érosion de l’eau et du vent. Le sol est formé de canyons, de crêtes pointues, de ravins et des monticules de couleurs gris et ocre qui lui donnent une apparence qui ressemble à la Lune. C’est un endroit magnifique, grandiose. On a rarement vu de tels paysages dans notre vie ! Chaque arrêt nous comble de bonheur : l’Anfiteatro, les dunes de sable, le mirador Achaches ou encore Las Tres Maria. Tout est tellement beau, ça parait irréel. Notre moment préféré : marcher le long de la crête du mirador Achaches et voir la vallée de la lune et les montagnes de San Pedro aux alentours.

Il faut également se rendre au point de vue qui se trouve en dehors de la réserve sur les hauteurs, sur le bord de la route. Il permet d’avoir une vue d’ensemble de la vallée (et constitue un très bon spot pour déjeuner !).

Droit d’entrée à la Valle de la Luna : 3,000 CLP/personne (~4€)

Ainsi s’achève nos trois jours d’exploration à la découverte des merveilles de San Pedro de Atacama. Evidemment, nous n’avons pas pu tout voir. Avec un budget backpacker, il faut faire des choix. Nous aurions pu également explorer la Laguna Escondida de Baltinache, le Salar de Tara, les Termas de Puritama, la Valle de la Muerte ou encore le Pukara de Quitor. Il faut bien en garder pour une prochaine fois 🙂

La région de San Pedro de Atacama est pour moi un incontournable du Chili. En effet, même si la région reste chère, c’est l’une des plus belles que j’ai eu la chance de visiter en Amérique du Sud. J’y retournerai avec plaisir, tant les paysages sont uniques. Nous avons poursuivi notre voyage en Bolivie, en commençant par une excursion dans le Salar d’Uyuni.

La région de San Pedro de Atacama – La carte de l’itinéraire

Pour plus de clarté, vous pouvez activer/désactiver les calques en cliquant sur le bouton à gauche de « San Pedro de Atacama »

Informations pratiques

  • Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama  Nuits à San Pedro de Atacama : Incahuasi Travelodge, petite auberge sans prétention à 10 minutes du centre. En arrivant à San Pedro nous sommes d’abord allés dans une auberge en dortoir, pour le même prix. Notre chambre à Incahuasi n’était pas folle mais c’était propre et pas cher (pour San Pedro). Chambre double avec salle de bain partagée et petit-dej inclus, 30€/nuit
  • Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama   Bus Salta – San Pedro de Atacama : 1,800 ARS (~37€) avec Pullman
  • Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama  Location de voiture avec West Rent a Car : 204,000 CLP  (~278€) pour 3 jours (à diviser en 4)
  • Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama  Billet d’entrée pour la Laguna Cejar : 10,000 CLP/personne (~13,5€)
  • Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama  Billet d’entrée pour la Laguna Tebinquiche : 3,000 CLP/personne (~4€)
  • Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama  Billet d’entrée pour la Laguna Chaxa : 2,000 CLP/personne (~2,7€)
  • Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama  Billet d’entrée pour la Laguna Miscanti y Miñiques : 3,000 CLP/personne (~4€)
  • Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama  Billet d’entrée pour les Geysers del Tatio : 10,000 CLP/personne (~13,5€)
  • Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama  Billet d’entrée pour la Valle de la Luna : 3,000 CLP/personne (~4€)
  • Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama   Bonnes adresses à San Pedro de Atacama : La Franchuteria pour du bon pain et des viennoiseries comme en France, la rue Licancabur pour des boui-boui à 3,000 CLP le plat (~4€)

Les prix sont donnés par personne, sauf pour l’hébergement et la voiture

Tu as aimé ? Partage sur pinterest !

Chili : Les merveilles de la région de San Pedro de Atacama

2 Comments

  1. Vignier
    7 août 2019

    Salut !
    Merci pour cet article très complet !!
    Sais-tu s’il est possible de camper dans le coin ? A SPA ou entre les différents sites ?

    Répondre
    1. Aurore
      8 août 2019

      Bonjour, merci beaucoup. 🙂 Oui il y a des campings à SPA et alentours, je te conseille l’appli iOverlander pour les trouver !

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :