Comment prendre ses billets d’avion tour du monde ?

billets-tour-du-monde-au-fur-et-a-mesure-header

Comment faire un tour du monde sans billets tour du monde ? Ne pas prendre de billets dans une agence, c’est le choix que nous avons fait. Un choix qui rime avec liberté mais surtout économies ! Dans cet article, je vous explique les astuces pour prendre ses billets d’avion tour du monde au fur et à mesure et économiser beaucoup d’argent. Le truc sympa, c’est que ces astuces marchent également pour prendre des billets d’avions classiques.

Quels billets d’avion pour un tour du monde ?

Quand on décide de partir en tour du monde, la question des billets d’avion se pose assez vite. Tous les sites et blogs vous le diront, pour faire un tour du monde il y a 3 solutions :

  • Prendre ses billets au fur et à mesure
  • Acheter un billet tour du monde auprès d’une agence spécialisée, les deux principales étant Travel Nation et Zip World
  • Prendre un billet avec une alliance comme Oneworld, Star Alliance ou encore SkyTeam

Tout le monde vous parlera de ces trois choix, mais en réalité 90% des tourdumondistes privilégient les deux premières solutions.

Mon expérience avec Travel Nation et Zip World

Je me suis d’abord penchée sur la solution billets tour du monde, j’ai donc effectué des demandes de devis auprès des deux agences spécialisées les plus connues, à savoir Travel Nation et Zip World. Il suffit de remplir un formulaire sur leurs sites respectifs, en précisant les dates et destinations souhaitées. Ils envoient ensuite un devis avec ce qu’il est possible de faire et le prix.

Pour les deux agences j’ai demandé un devis en incluant uniquement nos gros trajets, et pas les éventuels vols intérieurs que nous pourrions prendre, à savoir : Paris – Santiago // Bogota – La Havane // La Havane – Cancun // Cancun – Auckland. (l’itinéraire a bien changé depuis !)

Mon expérience avec Zip World : Ils ont été les premiers à me répondre, le lendemain de ma demande. Les échanges se sont fait par mails pour un devis à 1700€.

Mon expérience avec Travel Nation : Ils ont mis quasiment 3 semaines à me recontacter mais les échanges se sont fait par téléphone, ils ont été très à l’écoute et ont cherché des solutions pour optimiser le trajet. Le devis s’est élevé à 2100€ (avec une escale à Hawaii entre Cancun et Auckland, ce que ne proposait pas Zip World).

Ce sont des tarifs plutôt convenables. Sauf qu’en faisant des recherches moi-même, j’ai réussi à construire un itinéraire avec environ 8 vols (dont 5 de plus de 3000kms) pour moins de 2000€.

J’ai observé les prix ces derniers mois et j’ai toujours trouvé des billets qui tournaient autour de ces tarifs. Voici le prévisionnel vs réel (maj mai 2019):

VolPrix prévisionnelPrix réel
Bruxelles - Varadero270€270€
La Havane - Cancun100€95€
Mexico - Santiago350€346€
Santiago - Punta Arenasnon prévu110€
Coyhaique - Puerto Monttnon prévu75€
Ushuaïa - Iguazu150 €-
Bariloche - Iguazunon prévu153€
Iguazu - Saltanon prévu102€
Bogota - Los Angeles300 €
Los Angeles - Auckland (avec escale à Hawaii)600€
TOTAL : Environ 2000€1150€

Comme nous ne sommes pas à l’abri des changements de dernière minute ou des imprévus, nous tablons donc sur un budget avion prévisionnel d’environ 2000€. Ça rejoint les devis mais ça inclut 3 vols de plus, tout en nous laissant bien plus de flexibilité. Le reste du trajet s’effectuera au maximum en transports en commun car nous souhaitons également réduire notre empreinte carbone.

Quand on sait que, d’après le site tourdumondiste, le prix moyen des billets tour du monde est de 3250€, c’est plutôt une belle économie !

billets-tour-du-monde-au-fur-et-a-mesure-04

Comment prendre ses billets tour du monde à moindre coût ?

Pour prendre ses billets tour du monde soit-même, il faut déjà respecter ces quelques astuces simples. Il vaut mieux :

  • Utiliser un comparateur de recherche, Skyscanner ou Google Flights, en navigation privée
  • Prendre au fur et à mesure ne veut pas dire à la dernière minute, il faut prendre ses billets dans l’idéal quelques semaines avant pour bénéficier des meilleurs tarifs
  • Ne pas prendre ses billets trop tôt ! Nous avons pris notre billet Bruxelles-Cuba 3 mois avant, en payant 270€. Six semaines avant le départ, le billet baissait de 80€. Prendre ses billets d’avion entre 7 à 3 semaines avant me parait correcte
  • Etre flexible sur les dates
  • Surveiller les prix régulièrement et mettre des alertes sur les changements de prix
  • Ne pas hésiter à planifier ses escales soit-même. Par exemple, je ne trouvais que des vols Mexico -Santiago à plus de 450€. En faisant quelques recherches, je me suis aperçue qu’en faisant une escale autonome à Lima (c’est à dire en prenant deux billets séparés, un premier Mexico-Lima et un deuxième Lima-Santiago le même jour), cela ne coûtait plus que 300€
  • Prendre ses billets dans la monnaie d’origine de la compagnie. Pour notre billet La Havane – Cancun, le prix affiché était de 120€. En changeant la monnaie en pesos mexicains, il nous est revenu à 95€ (malgré 5€ de frais de change)
  • Voyager avec des sacs à dos de moins de 50L qui passent plus facilement en cabine (ça permet d’éviter un éventuel supplément bagage en soutes sur les compagnies low-cost)
  • Optimiser son trajet et privilégier les départs et arrivées dans les grosses villes (voir la liste des gros Hub)

Attention également aux FAUSSES idées reçues :

  • Un billet aller-simple ne coûte pas forcément plus cher qu’un billet aller-retour
  • Les billets pour traverser le pacifique ne coûte pas tous plus de 1000€

Utiliser les options de Google Flights pour trouver des billets moins chers

Google Flights, c’est mon meilleur ami. Je vous parlais dans un précédent article de Skyscanner pour trouver des billets moins cher. Mais Google Flights a des fonctionnalités qu’on ne retrouve pas chez Skyscanner, ou qui sont moins intuitives. Le petit plus de Google Flights, il ne montre que les prix des compagnies aériennes et pas des agences de voyage qui revendent des billets. En cas de litige, il est toujours plus facile de discuter avec la compagnie plutôt qu’un intermédiaire.

La fonction de base de Google Flights

Google Flights est avant tout un outil qui compare les prix des billets d’avion et met en avant les billets les moins chers. Si vous n’avez pas de dates fixes, le calendrier des prix est particulièrement utile pour définir une date de départ. Par exemple, pour un trajet Bruxelles – Varadero (le premier de notre tour du monde), sans sélectionner de dates de départ, on peut voir deux dates dont le prix est relativement inférieur aux autres jours.

prendre-ses-billets-tour-du-monde-au-fur-et-a-mesure-01

La fonction « Aéroports à proximité »

Cette fonction permet de connaître les prix sur un trajet donné dans les aéroports à proximité des aéroports sélectionnés. Par exemple : je souhaite faire un trajet Ushuaia – Buenos Aires le 5 mars, je trouve un vol à 286€. En utilisant la fonction « aéroport à proximité », je m’aperçois que si je prends l’avion à Rio Grande, un aéroport à seulement 2h30 de là, le vol ne coûte plus que 164€, soit une économie de plus de 40% ! Ça vaut le coût de prendre un bus vers ce deuxième aéroport non ?

C’est en utilisant cette fonction que nous avons réalisé que pour aller à Cuba, les vols vers Varadero étaient moins chers.

billets-tour-du-monde-au-fur-et-a-mesure-03

La fonction « Où allez-vous ? »

Cette fonction sert avant tout à mettre en avant les billets d’avion les moins chers au départ d’une ville donnée. Mais elle peut également être utile pour trouver un billet moins cher pour une destination choisie, en construisant une escale autonome. Je m’explique :

  • Je cherche un billet Mexico – Santiago mais je ne trouve que des billets à plus de 450€.
  • Grâce à l’option « partout », on peut voir sur la carte quelles sont les destinations les moins chères au départ de Mexico.
  • Grâce à l’option « prix », je peux sélectionner tous les vols en dessous d’un certain prix, 200€ pour notre exemple.
  • Je m’aperçois que les vols en partance de Mexico et à destination de Lima sont à moins de 200€.
  • Je fais ensuite une recherche sur les vols Lima – Santiago le même jour (avec plusieurs heures d’escales pour avoir une marge en cas de retard du premier avion).
  • Résultant, en faisant une escale autonome à Lima, le billet Mexico – Santiago revient à 280€ contre 450€ pour le vol direct, soit une économie de 37% !

billets-tour-du-monde-au-fur-et-a-mesure-02

Dans quels cas ne pas prendre ses billets au fur et à mesure ?

Préparer un tour du monde, ce n’est pas une mince affaire ! Cela demande beaucoup de préparation en amont et il faut optimiser l’itinéraire au maximum afin d’obtenir les meilleurs prix. Il faut également surveiller régulièrement les prix, ce qui peut être compliqué en voyage où l’accès à internet est parfois aléatoire. Si vous souhaitez partir l’esprit tranquille, privilégiez les billets tour du monde.

Egalement, certains pays demandent une preuve de sortie de territoire, sans quoi la compagnie aérienne peut refuser l’accès au vol. Avec un billet tour du monde, pas de problème de ce côté là. (Cela dit, il y a des parades à cela, en prenant un billet de bus sortant du pays par exemple.)

Enfin, prendre un billet tour du monde permet de connaître d’avance son budget billets d’avion. En prenant ses billets tour du monde au fur et à mesure et même en faisant des estimations, vous ne pouvez pas être à 100% sûr du budget final.

*

En conclusion, si vous êtes prêts à faire quelques recherches en amont et que vous souhaitez plus de flexibilité pour un budget moins élevé, suivez ces quelques conseils sur comment prendre ses billets d’avion tour du monde et économiser beaucoup d’argent.

Pour aller plus loin : Fabienne et Benoit nous parle des billets tour du monde et compose un paragraphe important sur la réduction de notre empreinte carbone.

Retrouvez tous les articles sur la préparation d’un tour du monde :

Tu as aimé ? Partage sur pinterest !

billets-tour-du-monde-au-fur-et-a-mesure-pinterest

5 Comments

  1. Leslie
    5 janvier 2019

    Bonjour! Vraiment bon a savoir tout cela!
    Petit question, quelle compagnie aérienne avez vous pris pour le vol Bruxelles – Santiago? C’est un aller simple? Parce que pour les USA par exemple, prendre des aller simples revient souvent plus cher que prendre un aller retour. Ou alors je n’ai pas été douée pour chercher ^^
    Je vous souhaite un très bon voyage en tous cas!

    Répondre
    1. Aurore
      6 janvier 2019

      Hello Leslie ! Notre itinéraire a changé depuis nos demandes de devis, notre premier vol sera finalement un Bruxelles – Varadero, c’est bien un aller-simple.
      Je viens de chercher un peu sur Google Flights, on peut trouver des aller-simple Paris-NY ou même Paris-Los Angeles pour 160€ ! Par contre, il n’est pas forcément recommandé de se rendre aux USA avec un billet simple, le poste frontière risquerait de trouver ça bizarre et pourrait refuser l’entrée dans le pays.
      Merci beaucoup 😉

      Répondre
  2. La Poze
    7 janvier 2019

    Un article très intéressant, c’est vrai que les billets d’avion sont très importants dans un aussi gros projet. Tu nous a appris des choses, parfait.

    Répondre
  3. Intéressant cet article très pratique. Merci et je le garde sous le coude au cas où on retente l’aventure une autre fois ;o)

    Répondre
    1. Aurore
      26 février 2019

      Transformez le « au cas où » en « quand on retente l’aventure » haha 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Close
%d blogueurs aiment cette page :