USA : Que faire à San Francisco en 2 jours ?

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours-header

San Francisco est une très jolie ville, à la hauteur de sa réputation ! Nous avons apprécié nos deux jours dans cette ville à la découverte de ses différents quartiers. Que faire à San Francisco en deux jours ? Je vous propose un guide, quartier par quartier !

San Francisco c’est un peu le rendez-vous manqué de ce road-trip. C’est une ville que j’attendais avec beaucoup d’impatience et même si elle a su me charmer, cela n’a pas été le coup de cœur attendu. Pour contraster un peu mes propos, je pense que la météo y est pour beaucoup. En effet, nous sortions de deux semaines de road-trip sous le soleil de l’Utah et de l’Arizona, le changement a donc été brutal ! Quand on vous dit que San Francisco bénéficie d’un micro-climat,  il ne faut pas le prendre à la légère, c’est totalement vrai. Les températures lors de notre passage ne dépassaient pas les 15 degrés et le temps était froid, humide, brumeux et gris. Bref, pas le meilleur des cocktails pour partir à la découverte d’une ville. Soyez donc prévoyants : prenez manteaux et parapluie, même si vous partez au printemps ou pendant l’été.

Malgré tout, c’est une ville qui a énormément d’atouts, beaucoup de charme et une ambiance particulière qui a su me plaire.

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours47

Ce qui m’a étonné à San Francisco :

  • J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup moins de touristes qu’à Los Angeles ou encore Las Vegas. C’est peut-être parce que la ville est grande et qu’ils sont tous dispersés aux quatre coins de la ville ? En tout cas, la masse de touristes n’était pas étouffante.
  • Les restaurants sont souvent concentrés aux mêmes endroits, on peut marcher pas mal de minutes dans un quartier résidentiel sans y croiser un resto.
  • Ce n’est pas parce qu’il fait froid et gris que le soleil ne tape pas. Comme à Ténérife, je me suis chopée un vilain coup de soleil sous le ciel gris de San Francisco.
  • Comme dans les autres grandes villes américaines, les sans-abris sont très présents.

Nous avons organisé nos deux jours de visites de la manière suivante :

  • Le premier jour : une visite d’Alcatraz le matin puis une visite à pied des quartiers suivants : Alamo Square, Haight-Ashbury, Castro et Mission District. Pas moins de 25 kms à pied !
  • Le deuxième jour : nous avons loué des vélos pour longer la côte et visiter le Marina District, le Pier 39, Lombard Street, le Palace of Fine Arts, le fameux Golden Gate Bridge, les houseboats de Sausalito et une balade dans le centre de San Francisco.

Deux jours à San Francisco – L’itinéraire

Nous sommes plutôt des voyageurs rapides, on a donc fait ce parcours en 2 jours mais vous pouvez facilement (et je le recommande) étalé ce parcours sur 3 jours. Pour plus de clarté, voici les points d’intérêts à visiter à San Francisco en 2 jours.

Louer un vélo à San Francisco

Alerte bon plan ! Nous avons loué des vélos à Basically Free Bike Rentals pour 34,5$/personne la journée. Un budget non-négligeable. Le bon plan, c’est qu’en échange de cette somme, on vous prête les vélos et on vous donne un bon d’achat à dépenser dans un magasin de sport près du Golden Gate. Le bon d’achat est de la valeur de la location (sans les taxes). Nous avons donc payé 69$ à deux pour les vélos, mais nous avons pu nous acheter pour 60$ d’articles de sports/randonnée avec le bon d’achat à Sports Basement !

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours38

Jour 1 : Alcatraz ★★★

Difficile de passer à côté d’Alcatraz lors d’un passage à San Francisco, surtout si on aime l’histoire. Pour la petite anecdote, nous arrivions de Castro Valley, à 1h de San Francisco, pour visiter Alcatraz. Notre ferry devait quitter le quai à 9h du matin. Les billets étaient déjà réservés depuis 3 mois, payés en ligne 38$/personne. Nous sommes partis de Castro Valley quasiment 3h avant, au cas où nous serions coincés dans les bouchons matinaux. Et ça n’a pas raté ! Nous avons mis plus d’1h30 pour faire 1 kilomètre sur le Bay Bridge reliant Oakland à San Francisco. Nous avons pris le premier parking trouvé près du Pier 33, le quai des ferrys d’Alcatraz (hop, 20$ dans la tête !), et nous avons couru jusqu’au ferry. A deux minutes près, il partait sans nous.

Comment réserver ses billets pour Alcatraz ? Il faut impérativement réserver ses billets à l’avance. A titre d’exemple, nous avons fait Alcatraz le 22 mai et un écriteau indiquait qu’il n’y avait plus de billets avant le… 3 juin. Il suffit de se connecter sur le site Alcatraz Cruises (ce sont les seuls à pouvoir emmener les touristes à Alcatraz) et de réserver. La réservation des billets ouvre 90 jours avant.

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours40
A quelques minutes près, on se contentait de voir Alcatraz de loin

La traversée en ferry dure une vingtaine de minutes. En arrivant, il faut aller chercher un audio-guide, qui donne des dizaines d’informations très intéressantes sur le lieu. Il règne une ambiance étrange à Alcatraz. Le silence est très présent, presque pesant. Chacun écoute son audio-guide et s’imprègne de l’histoire de ce lieu d’enfermement et de souffrances.

Le saviez-vous ?

  • Les blancs et les noirs étaient séparés afin de protéger les noirs, car les rednecks du sud menaçaient régulièrement de les tuer.
  • Seuls 3 prisonniers ont réussis à s’échapper, en creusant un trou à la petite cuillère et en fabriquant de faux mannequins pour que les gardes ne s’aperçoivent pas de leurs absences. On ne les a jamais retrouvés et on ne sait pas s’ils sont morts noyés ou s’ils ont vécu une vie de cavale.
  • Les familles des gardiens vivaient sur l’île, dans un bâtiment situé à quelques mètres seulement de la prison. Les enfants jouaient volontiers dehors, pas très loin des prisonniers.
  • Dans les années 70, bien longtemps après la fermeture de la prison, les Amérindiens ont occupé Alcatraz pendant 19 mois pour faire valoir leurs droits.

Nous sommes restés 2h30 sur cette île, c’est le minimum quand on veut en apprendre plus sur cet endroit fascinant.

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours4
La prison d’Alcatraz

 

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours5
« Indians Welcome » un vestige de l’occupation d’Alcatraz par les Amérindiens

Jour 1 : Painted Ladies & Alamo Square ★★★

Les Painted Ladies, ces maisons victoriennes sont un emblème de San Francisco. Ici, vous trouverez ces fameuses maisons et le Alamo Square, endroit idéal pour se détendre sur l’herbe devant un petit pique-nique. En pleine journée, on y retrouve beaucoup de dog-walkers, des promeneurs de chiens qui tiennent facilement 8 toutous en laisse en même temps !

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours8
Painted Ladies
que-faire-a-san-francisco-en-2-jours10
Alamo Square

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours9

Jour 1 : Haight-Ashbury ★★

C’est LE quartier pour voir des maisons victoriennes, toutes plus colorées et jolies les unes que les autres. C’est un quartier plutôt riche et hippy. J’ai particulièrement aimé les maisons de Masonic Avenue, Waller Street, Haight Street, ou encore Page Street.

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours14
Waller Street

 

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours11
Masonic Avenue

Jour 1 : Castro ★

C’est le quartier LGBT de San Francisco, le QG des batailles pour l’égalité mené par Harvey Milk dans les années 70. Ici, on trouve des drapeaux LGBT devant quasiment toutes les devantures et l’emprunte d’Harvey Milk est encore très forte.

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours18

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours19

Jour 1 : Mission District ★★

Mission Disctrict est un quartier populaire, multiculturel et très fier de ses minorités. C’est LE quartier de San Francisco pour admirer le street-art. Vous pouvez notamment retrouver des fresques murales à Clarion Alley, Balmy Alley, Lilac Street ou encore la 24th Street. A voir également, la façade du Women’s Building sur la 18th Street. Les dessins sont en général très engagés pour les droits des minorités. Niveau sécurité, on a remarqué quelques groupes de jeunes posés le long de ces rues mais qui se contentent de « squatter ». La longue rue de Mission Street est désormais une rue plutôt branchée, avec une multitude de cafés bobos, l’idéal pour se poser après une journée de marche.

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours21

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours22

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours23

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours24

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours25

Jour 2 : Lombard Street ★★

On ne présente plus Lombard Street, cette rue dont l’inclinaison est tellement forte qu’elle est constituée de lacets. C’est probablement l’endroit, avec le Golden Gate, où nous avons croisé le plus de touristes ! La Lombard Street est plutôt grande, sachez que la partie en lacets se trouve entre Hyde Street et Leavenworth Street.

Jour 2 : The Embarcadero ★

Avec nos vélos, nous avons fait un tour le long de l’eau et plus particulièrement à Fisherman’s Wharf, et The Embarcadero. C’est clairement touristique, on y retrouve principalement des magasins de souvenirs. Seule la vue sur Alcatraz est géniale !

Jour 2 : Pier 39 ★★★

Le seul endroit qui vaille vraiment le coup près du port reste encore le Pier 39, une jetée où l’on retrouve… des otaries ! Il y en a des centaines qui se dorent la pilule au soleil (quand il y en a !). Ils sont là depuis le début des années 1990 et ont élus domicile à cet endroit peu après un tremblement de terre. Ils font le show, certains se bagarrent, d’autres se poussent à l’eau tandis que la plupart essaient de dormir. C’est vraiment un spectacle unique, nous aurions pu rester des heures entières à les observer.

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours41

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours42

Jour 2 : Palace of Fine Arts ★★

Le Palais des Beaux-Arts est un bâtiment très joli, tout de rose vêtu qui mérite un petit détour sur le chemin du Golden Gate Bridge.

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours29

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours30

Jour 2 : Golden Gate Bridge ★★★

Impossible de passer à côté, c’est le pont rouge le plus prisé des visiteurs ! Le Golden Gate, souvent caché par la brume, est l’emblème de San Francisco. On l’observe de près, de loin, dessus, dessous… Bref, on le regarde sous tous les angles. Nous l’avons emprunté à vélo, attention le sens de circulation change, c’est à dire que jusqu’à une certaine heure on l’emprunte à gauche, et à partir d’une autre heure, à droite. On peut même observer des surfeurs sous le pont ! Une traversée en voiture coûte 8$, mais c’est bien entendu gratuit pour les piétons et vélos.

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours39

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours31

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours2

Les houseboats de Sausalito ★★★

Sausalito c’est une ville bobo, c’est un peu Le Touquet de San Francisco. Nous souhaitions aller à Sausalito pour voir les houseboats, les maisons flottantes de San Francisco. Nous avons donc traversé les 9 kilomètres qui nous séparaient de Sausalito pour atterrir au Gate 6 (voir la carte). Nous avons adoré ces petites maisons, toutes joliment décorées et pleines de couleurs ! Ce n’est absolument pas un endroit touristique, ce sont des quartiers résidentiels et les habitants sont attachés à la tranquillité. Nous nous sommes fait discret et même si nous avons discuté de manière cordiale avec certains résidents, d’autres voient d’un mauvais œil l’arrivée des touristes ici. Un seul mot d’ordre : la discrétion !

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours32

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours33

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours36

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours35

Jour 2 : Le tramway et les rues de San Francisco ★★

Après avoir rendu les vélos, nous avons fait un dernier tour dans les rues de San Francisco, notamment pour admirer les fameux cable-car, ces tramways emblématiques (à 7$ le trajet tout de même) qui parcourent les rues toujours plus raides de San Francisco. Notre jeu à nous : marcher jusqu’à trouver le point le plus haut des rues en pentes. Intéressant à faire à Nob Hill ou encore Russian Hill. De quoi se faire les mollets !

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours26

que-faire-a-san-francisco-en-2-jours44

Deux jours c’est court pour visiter San Francisco, il y a beaucoup d’autres endroits que nous aurions pu explorer comme : Le point de vue de Twin Peaks, la Coit Tower, Chinatown, l’Hôtel de ville de San Francisco, Dolores Park, le musée Walt Disney…

Où dormir à San Francisco ?

On va passe se mentir, loger à San Francisco coûte une blinde. Même les auberges de jeunesse sont chers. Soit vous acceptez une qualité moindre, soit vous acceptez de loger dans les quartiers craignos… Bref, comptez minimum 150$ la nuit pour une chambre à l’hôtel. Il vaut mieux prendre une chambre avec parking compris car se garer à San Francisco coûte également un bras. Pour faire des économies la veille en arrivant de Yosemite, nous avions logé à Castro Valley, à 1h de San Francisco.

  • Castro Valley Inn à Castro Valley : un motel classique, chambre propre. 110$/nuit
  • Francisco Bay Inn sur Lombard Street : plutôt bien placé, parking gratuit, propre mais rapport qualité/prix bof, comme partout à San Francisco. 170$/nuit (et c’est l’un des moins chers qu’on ait trouvé !)

Prochaine étape : la Higway 1 !

Tu as aimé ? Partage sur pinterest !

5 Comments

  1. Soa
    31 août 2018

    Ton article et tes photos donnent envie de découvrir cette ville !

    Répondre
  2. Aurorevoyage
    1 septembre 2018

    Chouette article avec tous les incontournables ! J’y avais passé 2 jours et demi mais j’ai eu la chance folle d’avoir un immense ciel bleu ce qui est assez rare comme tu le soulignes. Pour ma part j’ai adoré son atmosphère et j’étais déçue de ne pas avoir prévu plus de temps sur place !

    Répondre
  3. Cosmic Sam
    1 septembre 2018

    J’aimerais beaucoup visiter San Francisco, en tout cas cet article me donne encore plus envie.

    Répondre
  4. […] Découvrez l’article dédié : USA : Que faire à San Francisco en 2 jours ? […]

    Répondre
  5. […] C’est un endroit où l’on peut voir des éléphants de mer sur la plage ! Malheureusement pour nous, l’accès était bloqué… Heureusement qu’on en avait vu au Pier 39 à San Francisco. […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Close
%d blogueurs aiment cette page :