Road-Trip USA : Zion National Park et sa randonnée vertigineuse

usa-zion-national-park-header

Nous entamons déjà notre 10ème jour de road-trip aux USA ! Dix jours, et déjà des centaines de souvenirs dans la tête. Avant de quitter l’Utah et ses paysages grandioses, nous passons par l’un des plus beaux parcs des Etats-Unis : Zion National Park.

Zion est le parc national le plus visité de l’Utah, devant Bryce Canyon, Canyonlands ou encore Arches. Avec ses 4,5 millions de visiteurs par an, c’est aussi le troisième parc le plus visité des Etats-Unis ! Et cela se ressent : embouteillages à l’entrée du parc, parkings remplis très vite, et système de navettes mis en place. Victime de son succès, il n’est plus possible de se déplacer à l’intérieur du parc avec sa propre voiture. Heureusement les navettes sont très nombreuses et très efficaces !

Nous avons perdu pas mal de temps avec les embouteillages, le parking et les navettes… C’est notre faute car nous sommes arrivés plutôt tard à Zion. Nous sommes de ce fait passés à côté de quelques randonnées, par manque de temps. Un conseil : arrivez tôt pour profiter au maximum !

Zion reprend les caractéristiques des parcs nationaux de l’Utah : de la roche, de la géologie, de l’érosion. Mais c’est un parc beaucoup plus vert que ses comparses, ici la verdure domine. Pour découvrir ce parc en profondeur, il faut marcher car la plupart des points de vue intéressants se trouve au bout de randonnées plus ou moins difficiles.

A savoir : L’entrée à Zion National Park est comprise dans le pass « America the Beautiful ». Si vous n’avez pas le pass, cela coûte 35$ par voiture.

La randonnée phare de Zion : Angels Landing

La star de Zion, c’est indéniablement la randonnée Angels Landing. Impossible de passer à côté, c’est la plus fréquentée.

  • La randonnée Angels Landing est-elle difficile ? Oui, c’est une randonnée compliquée : environ 7,7kms et 450m de dénivelé positif. La montée est difficile, ça grimpe sévère et suivant l’heure à laquelle vous y êtes, vous pouvez être en plein soleil. Nous l’avons faite vers 15h avec plus de 32° au compteur, il faisait chaud ! Heureusement pour nous, à cette heure-ci une partie de la randonnée commençait à être à l’ombre. Il faut prendre beaucoup d’eau mais nous avons vu beaucoup de personnes, de différents âges et formes physiques y arriver. Le tout est d’y aller à son rythme ! Le chemin est pavé quasiment du début à la fin.
  • La randonnée Angels Landing est-elle dangereuse ? C’est la dernière partie qui est réputée dangereuse, puisqu’il y a déjà eu 7 morts. En fait, le dernier bout de chemin se fait à flanc de montagne avec pour seul support des chaînes. Il faut donc s’accrocher ! La difficulté réside également dans la popularité de cette randonnée, il y a peu d’espace et il est donc difficile de se croiser.

Pour commencer, nous sommes descendus à l’arrêt The Grotto avec la navette. Les premières minutes sont rassurantes, c’est du plat ! Mais ça ne dure pas, et c’est plus de 3 kilomètres de montée qui nous attendent. C’est dur mais on s’accroche. Nous arrivons au Walter’s Wiggles, une succession de lacets qui n’en finissent plus.

usa-zion-national-park-15

usa-zion-national-park-16
Le début de la randonnée, les choses sérieuses commencent…

Quelques centaines de mètres plus loin, et après une première expérience près du vide à avancer avec les chaînes, nous arrivons au premier arrêt, qui permet d’avoir une première vue sur l’horizon et le Big Bend.

usa-zion-national-park-6
Plus de chemin pavé…
usa-zion-national-park-7
Vue sur le Big Bend

Nos derniers efforts nous amènent à l’entrée de la partie difficile de la randonnée, le Scout’s Lookout. Plus que quelques centaines de mètres avant d’atteindre Angels Landing Viewpoint. Vous voyez la crête sur la photo à gauche ? Et oui, il faut marcher sur ça ! Nous nous sommes donc arrêtés là. Je suis une personne qui trébuche déjà sur du plat alors faire un truc pareil… Clairement, l’idée de marcher sur un sol instable avec du vide de chaque côté ne m’aurai pas rendu sereine. Et puis la vue juste avant est déjà à couper le souffle, non ? Aucun regret car la vue que nous a offerte cette randonnée, même en s’arrêtant avant la fin, était juste splendide !

usa-zion-national-park-9

usa-zion-national-park-11

Finalement, nous avons mis 2h30 aller-retour à faire Angels Landing, sans faire la dernière partie (qui aurait probablement rajouté 1h au compteur).

En descendant, nous avons croisé une biche et assisté à une demande en mariage (les deux ne sont pas liés). Un homme a demandé à un passant de le prendre lui et sa copine en photo, et au moment de prendre le cliché, il s’est mis à genou. Un joli moment (parce qu’elle a dit oui, sinon ça aurait été gênant).

Les autres randonnées à Zion

  • Notre première randonnée à Zion a en fait été la Emerald Pools ! Pas volontairement puisque le début de cette randonnée se situe également à l’arrêt The Grotto et qu’on s’est juste trompé de chemin en voulant faire Angels Landing. Une très jolie marche qui permet de longer pour un court instant la Virgin River. Asséchées à cette période de l’année, les pools n’étaient pas impressionnantes et il y avait énormément de monde. C’est tout de même une rando sympa pour une première approche dans le parc.
  • Ce n’est pas une randonnée mais nous avons également apprécié la vue sur le Courts of the Patriarch à la fin de la journée.
  • Par manque de temps, nous n’avons pas pu faire autant de randonnées que prévu, nous sommes donc malheureusement passés à côté de l’une des plus jolies : The Narrows. Le principe : marcher au milieu des canyons, les pieds (voir plus) dans l’eau. Une marche qui a l’air splendide et totalement hors du commun mais qui sera pour une prochaine fois 🙂
usa-zion-national-park-01
Première vision de Zion
usa-zion-national-park-2
En route vers les Emerald Pools

usa-zion-national-park-3

usa-zion-national-park-5

usa-zion-national-park-17
The Grotto
usa-zion-national-park-18
Courts of the Patriarch

Où dormir à Zion ?

La veille, nous étions à Bryce Canyon et avions décidé de rester dans le même hôtel à Penguitch, le Blue Pine Motel. Il nous a fallu environ une heure pour atteindre Zion (+ les embouteillages dans le parc….)

Zion National Park était notre 8ème (ou 9ème ? je ne compte plus) parc aux USA, et encore une fois pas de déception ! Les paysages sont vraiment tous grandiose dans l’Ouest Américain. ♥

Prochaine étape : Valley of Fire !

Tu as aimé ? Partage sur pinterest !

4 Comments

  1. Rokusan
    31 juillet 2018

    Tes photos sont splendides ! Ce parcours a l’air tellement ouffissime !! Par contre j’hallucine de voir 32° en mai 😮 😮 (si je ne me trompe pas vous êtes bien partis en mai ?) Moi qui comptais le faire en août … ce n’était surement pas une bonne idée !! En tout cas tu m’as grave donné envie de faire The Narrows, dont je ne connaissais même pas l’existence, qui a l’air vraiment sympa à faire avec son concept des pieds dans l’eau 🙂

    Répondre
    1. Aurore
      31 juillet 2018

      Merci beaucoup ♥ Oui l’Ouest Américain à certains endroits il peut faire chaud très vite, sachant qu’à Bryce Canyon à 1h de là il faisait 15°C haha terre de contraste 🙂

      Répondre
  2. […] en 4 étapes. Le Grand Canyon est super bien aménagé, avec un système de navettes, comme à Zion, qui permet d’accéder aux très nombreux points de […]

    Répondre
  3. […] Découvrez l’article dédié : Road-Trip USA : Zion National Park et sa randonnée vertigineuse […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Close
%d blogueurs aiment cette page :