Premiers pas en Argentine : El Calafate et le Perito Moreno

el-calafate-et-le-perito-moreno-header

Nous continuons notre périple en Patagonie, cette fois de l’autre côté de la frontière : en Argentine. Nos premiers pas dans ce nouveau pays (le 4ème de notre tour du monde) se font à El Calafate pour aller visiter un des plus beaux paysages de notre voyage : le Perito Moreno.

Le pesos argentin (ARS) est un monnaie dont la valeur change très vite, les prix subissent donc l’inflation. En 2017, 1€ valait 20 ARS. Au moment de notre séjour, 1€ valait entre 45 et 50 ARS ! Ainsi, les prix donnés dans les articles sur l’Argentine seront probablement bientôt erronés. Si vous lisez cet article dans plusieurs mois/années, prenez le prix converti en euro (entre parenthèse) et convertissez le au taux du moment pour avoir une estimation approximative des nouveaux tarifs.

Premiers pas en Argentine : El Calafate

Disons-le clairement : l’attrait principal d’El Calafate est sa proximité avec le glacier Perito Moreno. C’est une ville tournée principalement vers le tourisme, la rue principale en est la preuve. C’est une succession de restaurants, d’hôtels et de magasins d’articles de randonnée. Cela dit, j’ai trouvé la ville plutôt agréable pour les deux jours où nous y sommes restés. Nous nous sommes principalement baladés dans la ville et fait un tour du côté de la réserve écologique Laguna Nimez, sans pour autant y entrer (#TeamLowBudget). On a pu y observer quelques oiseaux de très loin et faire une balade près de l’eau.

Notre première galère avec l’argent liquide en Argentine a commencé à El Calafate. A cause de l’inflation, les banques ne donnent que 4.000 ARS (~80€) aux distributeurs automatiques par jour. En se prenant bien sûr une petite commission de 300 ARS (~6€) à chaque retrait, sinon ce n’est pas drôle. Heureusement, on a trouvé la meilleure des astuces : aller au casino. En fait, il suffit de demander du crédit pour jouer que l’on paye en carte. On fait ensuite semblant de jouer et après quelques minutes, on demande à retirer son crédit en espèces. Testé et approuvé au casino d’El Calafate ! Ça ne marche pas partout. A Salta par exemple, les casinos n’acceptent que le cash.

el-calafate-et-le-perito-moreno-1
Dans le centre-ville d’El Calafate
el-calafate-et-le-perito-moreno-2
la réserve écologique Laguna Nimez

Aller visiter le Perito Moreno en stop

Nous avions envie de tester le stop en Argentine et au Chili, pays qui s’y prêtent plutôt bien. Le billet de bus pour se rendre au Perito Moreno coûte plus cher que le billet d’entrée lui-même : 800 ARS (~16,4€) le bus aller/retour contre 700 ARS (~14,4€) le billet d’entrée au Perito Moreno. On s’est dit qu’on allait allier l’agréable à l’économique en tentant le stop, 1h30 de trajet pour y aller.

On s’est postés à la sortie de la ville et après 1h45 d’attente, toujours rien. En fait, la route qui mène au Perito Moreno ne mène qu’à ça. Les voitures qui défilent sont donc toutes des voitures de touristes. Mais comme louer une voiture est plutôt chère, les voitures sont remplies au maximum pour pouvoir rentabiliser le prix de la location.

Alors qu’on était prêt à rentrer à la station de bus, deux hollandais se sont finalement arrêtés pour nous prendre en stop. Un frère et une sœur, la cinquantaine, qui passaient des vacances ensemble. On l’avoue, comme on ne voulait pas trop galérer à rentrer, on les a un peu suivi sur le site du Perito Moreno pour pouvoir repartir avec eux. En tout cas, cette première expérience en stop nous a laissé un très bon souvenir, nous avons passé un excellent moment en leurs compagnies.

el-calafate-et-le-perito-moreno-20
Renard sur le parking du Perito Moreno

Le Perito Moreno

Le Perito Moreno est un glacier de près de 60 mètres de haut et long de près de 30 kilomètres. C’est un des rares glaciers qui continue d’avancer : environ 2 mètres par jour. Le site du Perito Moreno est bien conçu. En effet, il y a des passerelles le long du glacier qui permet aux visiteurs de l’admirer sous toutes ses coutures. Il est également possible de faire un tour en bateau pour l’approcher de plus près, ou encore de faire une randonnée sur le glacier (moyennant environ 180€).

C’est vraiment l’un des sites naturels les plus impressionnants qu’il nous ait été donné de voir. C’est simple : il est impossible de rester impassible face à un tel monstre de la nature. Le Perito Moreno sollicite nos sens : la vue de part sa grandeur et les nombreux détails qui se dessinent sur la glace, l’odeur et la sensation de froid qui s’emparent de nous quand on s’en approche, le bruit de tonnerre qu’il produit quand un pan de glace s’en détache.

C’est un jeu d’observation qui se déroule au Perito Moreno : essayer de localiser le prochain bloc de glace qui va s’effondrer, et regarder la glace tomber. On aurait pu rester des heures à le contempler. C’est une expérience unique qui s’explique difficilement avec des mots. D’ailleurs, les photos ne lui font vraiment pas justice. Il faut le voir, le vivre pour comprendre. C’est une expérience incroyable, vraiment.

el-calafate-et-le-perito-moreno-17

el-calafate-et-le-perito-moreno-18
Un bout de glace qui s’effondre

el-calafate-et-le-perito-moreno-12

el-calafate-et-le-perito-moreno-10

Notre séjour à El Calafate, bien que bref nous a vite donné le ton de ce voyage en Argentine. Nous avons eu un vrai coup de cœur pour ce pays et les merveilles qu’il renferme.

Prochain arrêt : El Chaltén et ses randonnées légendaires !

Informations pratiques

  • 1f6cf   Nuits à Puerto Natales : Folk Hostel, excellente auberge, propre et neuve avec une grande cuisine. 10,5€/personne pour un lit en dortoir, petit-déjeuner inclus
  • 1f68c    Bus Punta Arenas – El Calafate : 17.000 CLP (~23€)
  • 1f68c    Bus El Calafate – El Chaltén : 800 ARS (~16,4€)
  • 1f68c    Bus pour se rendre au Perito Moreno : 800 ARS aller/retour (~16,4€)
  • 1f48e   Billet d’entrée pour le Perito Moreno : 700 ARS (~14,4€)
  • 1f374   Bonne adresse à El Calafate : Acuarela pour de bonnes glaces

Les prix sont donnés par personne

Tu as aimé ? Partage sur pinterest !

el-calafate-et-le-perito-moreno-pinterestJPG

2 Comments

  1. Cet article et les photos donnent vraiment envie. C’est un coin du monde que je ne connais pas du tout. Mais ça va venir 🙂

    Répondre
    1. Aurore
      1 juin 2019

      Merci Hélène, je ne peux que te souhaiter d’y aller un jour ! 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Close
%d blogueurs aiment cette page :