Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche

Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche

Les villes du Yucatán au Mexique sont vraiment exceptionnellement jolies. De style plutôt coloniales, elles représentent bien l’esprit du Yucatán. Je vous présente dans cet article 4 villes du Yucatán à visiter absolument : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche.

Valladolid, Izamal, Merida et Campeche se situent dans la péninsule du Yucatán et dans l’Etat du Yucatán, sauf Campeche qui se situe dans l’Etat de Campeche. Jusque là c’est plutôt simple. Nous avons adoré arpenter ces rues et nous sommes arrivés à la conclusion suivante : nous avons mille fois préféré l’Etat du Yucatán et de Campeche à celui du Quintana Roo. Plus authentiques, éloignés des plages de rêves et donc moins touristiques. L’idéal pour visiter ces villes : se perdre dans les rues colorées du centre historique ! Il faut dire que j’ai un faible pour les villes pleines de couleurs, Trinidad, La Orotava ou encore Bergen avaient déjà su me charmer.

L’histoire de la péninsule du Yucatán est extrêmement riche. Tiraillée entre ses traditions Maya et son époque coloniale, le Yucatán est vraiment un endroit où le mélange de ces deux cultures est très présent. Beaucoup d’habitants parlent encore une langue maya dans leurs communautés, et bien qu’ils soient généralement catholiques, ils pratiquent encore des rites mayas.

Pour explorer cette partie du Mexique, nous avons loué une voiture. Il faut savoir qu’il y a des péages entre ces villes. Cependant, il est possible de prendre les routes sans péages mais elles sont assez fatigantes car il y a beaucoup de topes, des dos d’ânes (qui, vous le verrez, deviendront votre ennemi numéro 1 au Mexique). Pas de panique si vous n’avez pas de voiture, ces villes sont très bien connectées entre elles via le réseau de bus ADO.

Valladolid, petite et colorée

Valladolid est la première ville que nous avons visité au Mexique. Nous ne nous sommes pas attardés à Cancún, qui ne nous intéressait pas, et avons pris la route pour Valladolid. C’est une petite ville dont on fait rapidement le tour mais qui est particulièrement charmante. En effet, les maisons sont colorées notamment autour de la Calzada de los Frailes. Nous avons aimé nous promener autour de l’église San Servaciodu couvent de San Bernardino de Siena ou encore du côté de l’église Santa Lucia. Les Mexicains ici sont pour la plupart d’origine Maya et sont très souriants ! Valladolid est vraiment une ville où il faut bon vivre. Le plus étonnant à Valladolid reste le cenote Zaci qui se trouve en plein centre-ville, très apprécié des touristes et des habitants de la ville.

Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
couvent de San Bernardino de Sien

Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche

Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
église Santa Lucia
Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
église San Servacio
Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
Les rue de Valladolid
Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
Cenote Zaci

Que faire autour de Valladolid ?

Il y a beaucoup de choses à faire aux alentours de Valladolid, qui constitue un excellent pied à terre pour les visites aux alentours.

  • Chichén Itzá : les ruines Maya qui font partis des sept nouvelles merveilles du monde, rien que ça !
  • Les cenotes  : Notamment le cenote Oxman qui reste notre préféré de ce voyage dans le Yucatán mais également les cenotes Xkeken, Samula et LOL-Ha.
  • Rio Lagartos : A une heure de Valladolid se trouvent des lagunes colorées d’où l’on peut observer des animaux tels que les flamands roses.

Izamal, la ville jaune

Située à une heure de route de Valladolid, Izamal mérite un arrêt sur la route de Merida. Cette ville est entièrement jaune. Pas une seule maison du centre historique n’est d’une autre couleur, ça lui donne un charme fou ! Pourquoi cette couleur jaune ? C’est une décision qui a été prise pour honorer la venue du pape dans la ville dans les années 90. Il n’a probablement jamais oublié cette ville jaune, et cela fait maintenant le bonheur des touristes ! Le Couvent Franciscano est particulièrement photogénique. Nous n’avons passé que quelques heures à Izamal car la ville se visite rapidement. Il est même possible de visiter gratuitement les ruines de la pyramide Maya Kinich Kakmó qui se trouve en plein centre-ville.

Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
Couvent Franciscano
Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
Les rue d’Izamal
Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
Les rues d’Izamal
Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
La pyramide Kinich Kakmó

Merida, l’européenne

En allant à Merida, on s’enfonce un peu plus dans les terres du Yucatán. C’est probablement la plus grande ville du Yucatán et elle a un style beaucoup plus européen que ses consœurs. L’architecture de la ville, aussi coloniale qu’européenne nous a tout de suite interpellé. Sur le Paseo de Montejo, le Champs-Elysée de Merida, on trouve des maisons immenses car à la fin du 19ème siècle, Merida était la ville qui concentrait le plus de maisons de millionnaires au monde. Il ne faut pas non plus rater les monuments tels que la Plaza Grande, le parc Santa Lucia, le parc de la Mejorada ou encore le temple de la Candelaria.

Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
Plaza Grande
Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
Palacio Cantón
Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
Plaza Grande

Que faire autour de Merida ?

Il faut s’éloigner un peu, d’au moins 50kms, pour profiter des alentours de Merida.

  • Uxmal : les ruines Maya d’Uxmal sont pour l’instant celles qui nous ont le plus impressionnées ! A faire absolument, elles sont majestueuses.
  • Les cenotes  : Autour de Merida vous trouverez des cenotes avec très peu de monde, voir personne. Pour cause, la plupart ne sont accessibles qu’en voiture. Nous avons beaucoup aimé Dzonbacal et  Yaal-Utzil.

Campeche, la tranquille

Gros coup de cœur pour Campeche, probablement la ville la plus calme que nous avons eu la chance de visiter ! Éloignée de la Riviera Maya (là où sont concentrés la plupart des touristes qui viennent au Mexique) Campeche est une ville paisible, peu bruyante où il fait bon vivre. C’est la plus colorée des villes du Yucatán, le centre historique est une succession de couleurs, notamment autour de la Calle 59. Nous avions souvent l’impression d’être seuls en arpentant les rues ! La cathédrale de Campeche ainsi que la place qui l’entoure, la Independence Plaza, donnent beaucoup de charme à cette ville déjà splendide. Le soir, nous avons assisté à un magnifique coucher de soleil sur le Malecon. Les soirs de week-end, il y a un mapping organisé sur la place principale et qui raconte l’histoire de Campeche.

Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
Cathédrale de Campeche
Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
Les rues de Campeche

Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche

Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche

Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
Independence Plaza
Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
Coucher de soleil sur le Malecon

Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche

Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche

Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche

Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
Calle 59
Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche
Mapping à Campeche

Que faire autour de Campeche ?

  • Nous n’avons pas fait grand chose autour de Campeche, mais il y a plusieurs sites archéologiques sympas, comme Edzna ou encore Xpuhil.
  • Un mexicain rencontré dans notre Airbnb nous a parlé de la playa Bonita qui a l’air paradisiaque.

Informations pratiques

  • Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche   Nuits à Valladolid : Hotel Via Mayab, correcte propre et bien placé. 30€/nuit
  • Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche   Nuits à Merida : Hotel Posada Del Angel, à 5min du centre, propre, chambre un peu petite mais prix correct. 20€/nuit
  • Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche   Nuits à Campeche : Dans un Airbnb, avec plusieurs chambres et une terrasse, de quoi rencontrer d’autres voyageurs ! Excellent rapport qualité/prix, 16€/nuit
  • Bénéficiez de 34€ de réduction sur Airbnb en cliquant ici
  • 💎 Visite de Chichén Itzá : 481 pesos (~22€) + parking 80 pesos (~3,5€)
  • 💎 Visite d’Uxmal : 413 pesos (~19€) + parking 80 pesos (~3,5€)
  • 🚗 Péage Cancun – Valladolid : 319 pesos (~15€)
  • 🚗 Péage Merida – Valladolid : 185 pesos (~8€)

Les prix sont donnés par personne, sauf pour l’hébergement, le parking et les péages

Prochaine étape : Tulum !

Découvrez les autres articles sur le Mexique :

Tu as aimé ? Partage sur pinterest !

Les jolies villes du Yucatán : Valladolid, Izamal, Merida et Campeche

 

2 Comments

  1. tania
    4 mars 2019

    oh la la que du rêve tu me vends je vais succomber je sens
    les endroits où je vx aller

    Répondre
    1. Aurore
      6 mars 2019

      Ce n’est pas moi qui vais te retenir de prendre tes billets! 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :