Les îles Galapagos pas cher : le guide complet

Les îles Galapagos pas cher : le guide complet

« Les Galapagos c’est cher » ou « On aurait bien aimé visiter les îles Galapagos mais nous n’avons pas le budget ». Voici le genre de phrases que nous avons entendues (et mêmes répétées) pendant des mois. Et puis, en faisant quelques recherches, je me suis rendue compte qu’il était tout à fait possible de visiter les îles Galapagos avec un budget limité. Vous trouverez dans cet article un guide complet pour séjourner aux îles Galapagos pour moins de 30 euros par jour, sur place.

Les îles Galapagos pour petits budgets

Se rendre aux Galapagos en avion

Le seul moyen de rejoindre les Galapagos, c’est l’avion et c’est aussi le plus gros poste de dépense ! Trois compagnies proposent la liaison vers les îles Galapagos depuis Quito ou Guayaquil : Latam, Tame et Avianca. Les vols sont en général moins chers depuis Guayaquil.

Pour trouver les billets, nous avons cherché sur Skyscanner et Google Flights. Attention car les premiers prix sont souvent réservés aux résidents équatoriens. Beaucoup de personnes ne s’en rendent pas compte et doivent payer un supplément à l’aéroport, souvent de plus de 150 dollars. Il faut faire attention et bien choisir son billet :

  • Latam : il faut prendre le prix « TOP », les autres catégories sont réservées aux locaux.
  • Tame : ne pas cocher la case « je suis résident ou équatoriens ». Les prix dans la catégorie « Tarifas Promocionales » sont réservés aux locaux.
  • Avianca : les tarifs « Super Promo », « Econo » et « Executive Promo » sont réservés aux locaux.

Il y a deux aéroports aux îles Galapagos, l’un à Baltra sur l’île de Santa Cruz et l’autre à Puerto Baquerizo Moreno sur l’île de San Cristóbal. Si vous souhaitez visiter plusieurs îles, il est souvent conseillé de prendre l’aller jusque Santa Cruz et le retour à San Cristóbal ou inversement. Cela permet d’économiser sur les traversées entre les îles qui coûtent 25 ou 30 dollars.

Ce n’est pas tout le temps vrai. Certes, cela permet d’économiser une traversée, mais le billet que nous avons trouvé coûtait moins cher (une bonne centaine de dollars) avec un départ et une arrivée à San Cristóbal. De plus, pour aller à l’aéroport de Baltra à Santa Cruz il faut compter 25 dollars de taxi. Alors certes on économise une traversée, mais on paye un taxi derrière.

Notre billet d’avion Guayaquil – San Cristóbal, acheté une semaine avant, nous a coûté 350$ aller/retour soit environ 320€ chacun. C’est le prix moyen d’un billet pour les Galapagos, sachant que nous y étions en haute saison (août 2019). La légende dit qu’il est possible de trouver des promos à 200$ aller/retour.

Un conseil : inscrivez-vous aux newsletters des compagnies et surveillez les prix régulièrement.

Les îles Galapagos pas cher : le guide complet
Une otarie joueuse

Les dépenses incompressibles

Malheureusement, il n’est pas possible d’économiser sur tout aux Galapagos. Parmi les dépenses incompressibles, il y a le droit d’entrée aux Galapagos qui est de 100$ par personne, ou encore la carte de transit qui coûte 20$ par personne. Les deux se payent à l’aéroport, avant d’embarquer. Avant même d’arriver sur les îles Galapagos, on a déjà perdu 120$ ! La bonne nouvelle, c’est qu’une fois sur place et en s’y prenant bien, les dépenses diminuent.

Les îles Galapagos pas cher : le guide complet
Un intrus s’est glissé sur la photo

La nourriture

Faire des courses avant

Comme sur toutes les îles du monde, la nourriture coûte plus cher sur l’île que sur le continent. Les billets d’avions incluent en général les bagages en soute. Nous avions droit à 23kgs chacun, nous avons donc fait pas mal de courses sur le continent avant d’embarquer. Sur place, nous avons pris des auberges avec cuisine. Nous avons acheté pâtes, semoule, nouilles instantanées, conserves, sauces, tortillas, boîtes de thon ou encore mayonnaise.

Rien de frais car les îles Galapagos sont protégées et il n’est pas possible d’amener du frais, des fruits et légumes ou encore des graines. Evidemment, tout est contrôlé minutieusement avant d’embarquer : les sacs sont passés aux rayons X. L’inspection se fait également entre les îles avant d’embarquer sur le bateau. Il faut notamment nettoyer ses chaussures si elles sont pleines de terre par exemple.

Sur place, nous avons acheté quelques produits comme du pain, des légumes, des boissons ou des chips (de quoi se faire l’apéro, en gros). 

A titre d’exemple, voici les prix pratiqués dans les supérettes sur les îles :

  • Fromage : 4$
  • Lait : 3$
  • Pain : 0,25$ pour une boule de pain
  • Pâtes : 1,5$
  • Un avocat : 1,5$
  • 6 oeufs : 1$
  • 6 bananes : 1$
  • Une petite boîte de thon : 1,5$
  • Nutella : 10$
  • Chips : 3$ le paquet
Bons plans pour manger dehors aux îles Galapagos

A Santa Cruz, la rue Charles Binford possède un tas de restaurants qui proposent des menus (soupe, plat et boisson) pour 5$. C’est plutôt bon et les poissons viennent de la pêche du jour.  Il y a un marché aux légumes au coin de la rue Isla Duncan et l’Avenida Baltra. A côté, en fin d’après midi, il y a des stands de street-food qui vendent de gros (et bons) empenadas pour 1$. A l’angle de la rue Genovesa et l’Avenida Baltra, un glacier propose des glaces 2 boules pour 1$ (on peut les trouver ailleurs 3 à 4 fois plus cher !).

A San Cristóbal, le restaurant Lucky propose des menus du jour pour seulement 4$ (soupe, plat, boisson). Il y a aussi une bonne boulangerie pas chère, la Panaderia Sabor Cuencano. Ils proposent aussi des quiches pour un repas rapide le midi. Il y a plus de choix le soir que le matin. 

Les îles Galapagos pas cher : le guide complet
Tortue que nous n’avons pas mangé

Les logements

Nous n’avons rien réservé en ligne car nous ne trouvions rien en dessous de 45$. Nous avons donc repéré quelques adresses pour prospecter sur place. J’avais lu qu’il fallait obligatoirement une réservation d’hébergement pour entrer aux Galapagos. Soit c’est faux, soit ce n’est pas appliqué.

Sur San Cristóbal nous avons trouvé des chambres doubles avec salle de bain privée à 35$ en négociant un peu. Nous avons séjourné à l’Hostal Terito mais l’Hostal Nathaly nous a proposé le même prix. En basse saison, le prix peut descendre à 25 ou 30$ (mais en août, impossible).

Sur Santa Cruz, la tache a été plus rude car beaucoup d’hôtels étaient complets. Nous avons trouvé notre bonheur à l’Hostal El Pinzon pour 30$ la nuit pour une chambre double avec salle de bain privée. Il y a une grande cuisine et la gérante est adorable.

Les îles Galapagos pas cher : le guide complet
Santa Cruz

Les transports sur place

Les bateaux

Pour aller d’une île à l’autre, il faut prendre le bateau. Chaque traversée coûte officiellement 30$, mais on peut facilement descendre le prix à 25$ en négociant un peu. Il y a beaucoup d’agences près du port qui les vendent. Peu importe où vous achetez les billets, vous finirez dans les mêmes bateaux. 

Pour économiser et visiter les Galapagos avec un petit budget, il est important de limiter les îles visitées. En 8 jours, nous avons visité deux îles : San Cristóbal et Santa Cruz. Nous n’avons pas été à Isabella car nous aurions dû dépensé 100$ de plus chacun pour nous y rendre car il n’y a pas de bateau direct de San Cristóbal à Isabella. Nous aurions donc dû faire un San Cristóbal-Santa Cruz-Isabella et inversement.

On avait lu que les traversées pouvaient être mouvementées. Entre San Cristóbal et Santa Cruz, le trajet était calme. D’ailleurs, tout le monde dormait. Sur le retour, un peu plus de mouvement façon grand 8. On a aussi rencontré une famille qui a fait le trajet jusque Isabella et où la moitié du bateau était malade. C’est donc un peu au bon vouloir de la météo !

Les bateaux-taxi

A Santa Cruz, il faut parfois prendre des bateaux-taxis (pour aller à Las Grietas par exemple) qui coûtent 0,8$ par personne.

Les bus

Les locaux utilisent les bus pour se déplacer, ils sont beaucoup moins chers que les taxis. 

  • A Santa Cruz, pour aller aux ranch de tortues il faut prendre le bus en face du marché de fruits et légumes. Celui-ci s’arrête à Santa Rosa et coûte 1$.
  • A San Cristóbal, l’arrêt de bus se trouve aussi en face du marché et permet, le dimanche à 8h (le notre est arrivé à 8h45), d’aller jusque Punta Chino pour 2,5$ l’aller.
Les taxis

Il y pas mal de taxis dans la rue, c’est le moyen le plus facile de se déplacer sur les îles mais aussi le plus coûteux. Quelques exemples de prix :

  • De Puerto Ayora à l’aéroport de Baltra : 25$
  • De Puerto Baquerizo Moreno à l’aéroport : 2$
  • Excursion taxi vers Punta Chino et Galapaguera : 60$ la journée
Le stop

Les voitures sont limitées sur les îles, la plupart des véhicules sont des taxis ou des voitures de fonction. Le stop a donc ses limites. Cela dit, les taxis remplis acceptent parfois de vous prendre à l’arrière de leur pick-up gratuitement ou pour un prix réduit. Cela nous est arrivé en revenant du ranch de tortues à Santa Cruz. Le chauffeur nous a gentiment proposé de monter à l’arrière, alors que nous n’avions même pas levé le pouce !

A pied

La bonne nouvelle c’est que la plupart des endroits à visiter sur les îles sont accessibles à pied, ce qui permet de belles économies !

Les îles Galapagos pas cher : le guide complet
Attentions aux tortues sur la route !

Les activités gratuites sur San Cristóbal

Nous n’avons fait que des activités gratuites à San Cristóbal. Nous avons du éventuellement payer un transport pour y aller mais nous n’avons jamais dépensé plus de 5$ de transport pour nous rendre quelque part. Voici la liste des activités gratuites sur San Cristóbal :

  • La Loberia : une plage avec des otaries et une balade sur la lave pour y voir des iguanes marins. Il peut aussi y avoir des fous à pieds bleus. Gratuit, 6$ aller/retour de taxi pour y aller (à diviser par le nombre de personnes dans le taxi). 
  • Galapaguera de Cerro Colorado : un centre de tortues terrestres, elles sont énormes ! Gratuit, un bus passe le dimanche en face du marché à 8h, 5$ aller/retour par personne.
  • Puerto Chino : une jolie plage au sable fin et à la couleur émeraude. On y voit des otaries, des tortues et des fous à pieds bleus. Gratuit, à faire en même temps que Galapaguera (à 1km l’un de l’autre). 
  • Playa de Ojo & Playa Mann : plages en ville à Puerto Baquerizo, des otaries s’y prélassent toute la journée. Gratuit, y aller à pied. 
  • Centro de Interpretacion : pour avoir des informations sur la faune aux Galapagos. Gratuit, y aller à pied.
  • Bahia Tijeretas : une baie de snorkeling, l’eau est super claire et il y a pas mal de choses à voir ! Otaries (qui en général sont très joueuses), tortues, iguanes marins, étoiles de mer, poissons multicolores, gros crabes…C’est l’endroit à ne pas rater. Gratuit, y aller à pied. 
  • Punta Carola : plage avec des otaries (encore et toujours), on peut parfois y jouer dans les vagues. Il y a aussi des tortues dans l’eau. Superbe pour le coucher de soleil. Gratuit, y aller à pied.

Les activités gratuites ou pas chères sur Santa Cruz

  • Tortuga Bay : La plage la plus célèbre de Santa Cruz. Pour y accéder, on marche une grosse demi-heure et 2,5kms depuis la ville. Ici, la baignade est interdite à cause des grosses vagues. Mais personne ne surveille, il y a donc des gens à l’eau. En avançant vers Playa Mansa, on voit pleins d’iguanes et de tortues dans l’eau ! Gratuit, y aller à pied. 
  • Playa Mansa : 15 minutes après Tortuga Bay. Ici, pas de vagues, on peut donc s’y baigner en toute sécurité et y faire du snorkeling. A côté de la mangrove, il y a des requins ! Quand nous y étions, il y en avait une trentaine près du rivage. Nous avons aussi vu une raie. Gratuit, y aller à pied.
  • Muelle de Los Pescadores : après la pêche, le poisson frais est vendu ici. On peut y voir des pélicans et des otaries qui attendent les restes, c’est drôle à voir. Gratuit, y aller à pied.
  • El Rancho Primicias : un ranch de tortues. On y est allés par hasard car on cherchait l’autre ranch de l’île mais pas de regret car on peut y visiter le ranch + un tunnel de lave pour 5$. Il est moins fréquenté, il n’y avait presque personne lors de notre visite. 5$ d’entrée + 2$ de bus aller/retour, il faut prendre le bus en face du marché et aller jusque Santa Rosa puis marcher 5kms. Au retour, un taxi nous a pris gratuitement à l’arrière de son pick-up. 
  • Ranch El Chato : un autre ranch de tortues géantes, nous ne l’avons pas visité puisque nous avons atterri à El Rancho Primicias. 5$ l’entrée + 2$ de bus, même bus que pour le Rancho Primicias.
  • Los Gemelos : deux cratères implosés. Gratuit, y aller en même temps qu’un des ranchs à tortues.
  • Las Grietas : un canyon étroit d’eau salée où l’on peut faire du snorkeling. Il y a parfois des tortues mais ce sont surtout les poissons multicolores et autres murènes qu’on peut apercevoir ici dans une eau limpide. Il y a beaucoup de monde l’après midi mais vers 16h30-17h les groupes partent et il n’y a quasi plus personne. Gratuit, il faut prendre un bateau taxi à 0,8$ pour y aller.
  • Playa Los Alemanes : petite plage tranquille. Comme il y a de la mangrove sur les côtés, on peut y voir des raies ! Gratuit, il faut prendre un bateau taxi à 0,8$ pour y aller (y aller en même temps que Las Grietas).
  • Centre Darwin : endroit ludique pour en apprendre plus sur les animaux qui vivent aux Galapagos. On apprend notamment que les pirates et autres conquistadors embarquaient des tortues sur leurs bateaux pour les longs voyages car elles peuvent se passer de nourriture pendant des mois. Ils pouvaient ainsi les manger pendant le voyage. On apprend aussi l’histoire de « Lonesome George », la dernière tortue mâle de son espèce a qui on a présenté des femelles mais qui n’a jamais voulu se reproduire. Une visite très sympa où l’on peut aussi voir des grosses tortues en captivité. Gratuit, y aller à pied.

Les excursions en mer et les croisières

Nous n’avons fait ni d’excursions, ni de croisières et pourtant nous n’avons pas eu l’impression de passer à côté de notre voyage. On a vu énormément de choses sur les îles, notamment niveau faune, sans avoir eu à payer une somme exorbitante. Chaque excursion coûte en moyenne entre 90 et 200$. Ça fait vraiment cher la journée !

Quand aux croisières, on peut en trouver en last-minute à 800$, ce qui reste un énorme budget. On s’est contenté de rester sur les îles et c’était très bien comme ça. 

Les îles Galapagos pas cher : le guide complet
Pas besoin de croisières pour voir ça !

La faune aux Galapagos

Si on a décidé de visiter les Galapagos, c’est principalement pour pouvoir observer la faune dans son élément naturel. Et on a été servi de ce côté là. Il est important d’être respectueux envers les animaux et de garder une distance de sécurité de 2 mètres. Les photos postées dans cet article sont pour la plupart zoomées. Voici une liste des animaux qu’on a pu observer aux Galapagos, tout ça sans sorties en mer !

  • Otaries
  • Tortues marines & terrestres
  • Iguanes marins et terrestres
  • Lézards
  • Raies
  • Requins
  • Fous a pieds bleus
  • Mouettes à queue d’aronde
  • Albatros
  • Poissons multicolores
  • Murènes
  • Pélicans
  • Crabes

 

Santa Cruz ou San Cristóbal ?

Nous avons préféré San Cristóbal pour plusieurs raisons. San Cristóbal est bien plus tranquille que Santa Cruz. On a croisé beaucoup de locaux et surtout nous n’avons pas eu l’impression d’être dans une ville à touristes, contrairement à Santa Cruz où les restos affichent des prix américanisés (on a vu des pizzas à 45$!) et où les boîtes de nuit ne sont pas rares. 

On a aussi vu beaucoup plus d’otaries à San Cristóbal. Il y en a vraiment partout, même dans la rue ! A Santa Cruz, on ne les voit qu’autour du port. Le meilleur spot de snorkeling se trouve également à San Cristóbal, avec une eau cristalline et des otaries joueuses à Bahia Tijeteras

Enfin, la météo était bien meilleure à San Cristóbal où nous avons quasi tout le temps eu du soleil. Le ciel gris s’installe très souvent à Santa Cruz. 

On avait lu que San Cristóbal ne valait pas la peine d’être visitée. C’est complètement faux et on peut vous l’assurer : c’est sur San Cristóbal que nous avons trouvé la tranquillité

Le budget pour 8 jours et 8 nuits aux Galapagos par personne

(au moment de notre séjour 1€ = 0,89$)

  • Billets d’avion : 320€ aller/retour
  • Taxe d’entrée aux Galapagos : 90€
  • Taxe aéroport : 18€

Sur place, par jour :

  • Logement : 14€
  • Nourriture : 6,5€
  • Transports : 7€
  • Loisirs : 0,5€

Soit 28€ par jour et par personne sur place pour un total d’environ 650€ par personne pour 8 jours et 8 nuits. Les Galapagos, hors de prix  ? Une idée reçue. 😉

Les îles Galapagos, ça vaut le coup ?

C’est quasiment sur un coup de tête que nous avons pris nos billets pour les Galapagos. Et c’est sans regret car c’est vraiment l’une des plus belles destinations de notre tour du monde. Nous y avons découvert des îles qui mêlent avec harmonie urbanisation et vie animale. La cohabitation est géniale. Quel plaisir de se balader près de l’eau et d’observer toutes les otaries jouer, ou même dormir sur le trottoir ! Les paysages nous ont également comblés, entre eau cristalline et paysages volcaniques : on peut le dire, les îles Galapagos sont magnifiques.

Tu as aimé ? Partage sur pinterest !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :