3 villes coloniales du Mexique : San Miguel de Allende, Guanajuato et Querétaro

villes-coloniales-mexique-san-miguel-de-allende-header

Nos derniers jours au Mexique nous ont menés à la découverte de trois villes coloniales au Mexique : San Miguel de Allende, Guanajuato et Querétaro. Situées au nord de Mexico City, ce sont des villes à l’architecture colonial et coloré que nous avons découvert lors de notre dernière semaine au Mexique.

Premier changement de notre road-trip au Mexique : notre compagnie de bus de référence pour les trajets, ADO, ne dessert pas le nord de Mexico City. Nous nous sommes donc tournés vers d’autres compagnies : Primera Plus et ETN. Les trajets sont plutôt confortables et ils offrent même des boissons et des snacks pour la route. Le seul petit incident avec Primera Plus : le chauffeur ne voulait pas que je rentre dans le bus avec mon petit sac à dos (celui avec mes affaires de valeur, donc) et voulait que je le mette en soute. J’ai du insister et je ne comprends toujours pas pourquoi il ne voulait pas. Rien de dramatique en soi, mais c’était tout de même suspect quand on sait que les vols de sacs sont monnaie-courante en Amérique Latine.

San Miguel de Allende

Commençons par notre ville coloniale préférée au nord de Mexico City : San Miguel de Allende. Petite ville avec un centre historique hyper mignon, nous avons passé 2 jours à explorer San Miguel. C’est une ville qui plait beaucoup aux expatriés américains et canadiens, qui sont nombreux dans la ville. Ce qui fait d’ailleurs augmenter les prix des restaurants et cafés du centre. Les rues sont colorées et comme nous étions au printemps, il y avait des fleurs partout ! 

La cathédrale de San Miguel de Allende est difficile à rater, c’est l’attraction principale de la ville. Elle est rose et a été construite dans le style baroque mexicain. C’est l’un des plus beaux édifices religieux de notre voyage au Mexique.

villes-coloniales-mexique-san-miguel-de-allende-15

villes-coloniales-mexique-san-miguel-de-allende-9

Pour découvrir les petites rues mignonnes et pavées de San Miguel de Allende, je vous conseille de vous balader autour de la cathédrale de San Miguel et autour du Parque Juarez. Mention spéciale à la Calle Adama qui offre une vue spectaculaire sur la cathédrale. Pour une vue plus panoramique de la ville, il faut monter au mirador en face de l’hôtel Tierra de Sol y Luna.

villes-coloniales-mexique-san-miguel-de-allende-14

villes-coloniales-mexique-san-miguel-de-allende-12
Vue depuis le mirador

Mais le plus joli endroit de San Miguel de Allende, nous l’avons découvert par hasard au détour d’une promenade. Il se situe au au nord de la ville, c’est le quartier de Guadalupe. C’est LE quartier street-art de San Miguel, et le plus beau quartier street-art du Mexique. Les fresques sont présentes par dizaines, à chaque coin de rue, on découvre de nouvelles œuvres. Il y en a un peu partout, je conseille particulièrement la Cancion India qui est entièrement consacrée aux fresques.

San Miguel aura été pour nous une belle surprise et se classe dans notre top 5 des plus jolies villes coloniales du Mexique. On a aimé son ambiance cosy et décontractée et pouvoir flâner dans les rues en découvrant du street-art. S’il fallait ne choisir qu’une ville coloniale au nord de Mexico City, on choisirait San Miguel sans hésiter.

Guanajuato

Nous avons visité Guanajuato sur une journée, en étant basés à San Miguel de Allende. Comme Guanajuato ne se situe qu’à 1h30 en bus de San Miguel, c’était le compromis idéal pour éviter de trimbaler nos sacs à dos une nouvelle fois. Et on a bien fait car Guanajuato n’a pas vraiment été le coup de foudre. La ville est jolie mais on l’a trouvé un peu « fake ». Le centre historique est sympa, très (trop?) propre alors qu’autour s’entassent des maisons à flancs de collines, dans l’esprit bidonville.

Alors certes, cela a un certain charme quand on regarde la vision d’ensemble de la ville, ça la rend même plutôt unique mais on a pas accroché plus que ça. Je ne saurais pas vous dire exactement pourquoi, parfois c’est juste une question de feeling. Nous avons quand même apprécié quelques endroits : l’université de Guanajuato a un certain charme, le centre-ville autour du jardin de la Union aussi et surtout la vue depuis le haut de la colline est unique au monde. Mais le charme n’a pas opéré, en tout cas pas sur nous.

Querétaro

Dernière étape de notre périple mexicain, Santiago de Querétaro se visite plutôt rapidement, nous y sommes restés une journée. En fait, j’ai peu de choses à dire sur cette ville car sur la fin, nous avons fait une overdose de ville. Alors oui, Querétaro vaut le coup d’œil. C’est une jolie ville coloniale mexicaine, plutôt tranquille avec un centre historique sympa et j’imagine qu’il est très agréable d’y vivre. Mais après Oaxaca, Puebla, Mexico City, San Miguel et Guanajuato, on avait vraiment envie de grands espaces et de nature. C’est vraiment pas ta faute, Querétaro. It’s not you, it’s us.

Aux alentours de Querétaro se trouve la Peña de Bernal, un monolithe de 340m que nous avions bien envie de visiter. Malheureusement, pour y aller il aurait fallu se rendre à la gare routière, qui se trouve en dehors du centre-ville car aucun bus n’allant à la Peña de Bernal ne part du centre. On aurait ensuite dû revenir à la gare routière, puis de nouveau au centre-ville pour aller chercher nos sacs, et de nouveau à la gare routière pour prendre notre bus pour Mexico City direction l’aéroport. Bref, un casse-tête dont on a souhaité se passer.

villes-coloniales-mexique-queretaro-6

villes-coloniales-mexique-queretaro-5

Vous l’aurez compris, s’il fallait n’en choisir qu’une, ce serait San Miguel de Allende ! Si comme nous vous êtes plutôt fans de grands espaces, ne visitez pas les trois à la suite, sous peine de faire une overdose de villes 🙂 Cela dit, si vous les visitez au début de votre périple au Mexique, pas de soucis.

Et voilà qui conclut nos 6 semaines passées à travers les routes du Mexique. Il est temps maintenant de retourner vers les grands espaces, à la découverte du Chili et de l’Argentine 🙂

Informations pratiques

  • 1f6cf   Nuits à San Miguel de Allende à l’Hostal Panda Viajero : Les logements sont plutôt chers à San Miguel mais nous avons trouvé un hostel sympathique pas loin du centre, nous avions une chambre double pour 24€/nuit
  • 1f6cf   Nuit à Queretaro dans un Airbnb : Une chambre propre et fonctionnelle dans un Airbnb avec une jolie cour intérieure, 24€/nuit
  • 26a0   Bénéficiez de 34€ de réduction sur Airbnb en cliquant ici
  • 1f68c    Bus Primera Plus Mexico City – San Miguel de Allende : 460 pesos (~20,7€)
  • 1f68c    Bus ETN San Miguel de Allende – Guanajuato : 274 pesos (~12,7€) aller/retour
  • 1f68c    Bus ETN San Miguel de Allende – Querétaro : 95 pesos (~4,3€)
  • 1f68c    Bus ETN Querétaro  – Mexico City : 350 pesos (~16€)
  • 1f48e   Prix du funiculaire à Guanajuato : 25 pesos (~1,1€)
  • 1f374   Bonnes adresses à San Miguel de Allende : Café Lavenda, petit café très sympa et Panio pour du bon pain et des viennoiseries à la française
  • 1f374   Bonne adresse à Guanajuato : Habibiti Falafel, restaurant végétarien avec de très bons sandwichs aux falafels

Les prix sont donnés par personne, sauf pour l’hébergement

Découvrez les autres articles sur le Mexique :

Tu as aimé ? Partage sur pinterest !

villes-coloniales-mexique-guanajuato-pinterest

2 Comments

  1. kikimagtravel
    13 mai 2019

    Trop trop jolie ces petites villes ! Ça change de Tulum et ses environs hihi et j’en apprend un peu plus sur ce pays. En même temps en 6 semaines ça vous a laissé le temps d’en explorer un peu plus et c’est chouette pour nous 🙂

    Répondre
    1. Aurore
      26 mai 2019

      Oui ça nous a laissé tout le loisir de découvrir de jolis coins qu’on aurait jamais vu si nous étions parti moins longtemps 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Close
%d blogueurs aiment cette page :