Australie : Road trip Adelaide – Cairns, la traversée du désert

En 2015, après avoir passé un mois dans la région d’Adelaide, nous avons démarré notre road trip Adelaide – Cairns afin de continuer notre périple. L’occasion de visiter le désert australien, le fameux Red Center. Je vous partage mon itinéraire ainsi que des conseils pour être préparer au mieux pour cette traversée du désert.

La traversée du désert : conseils

La chaleur : Dans le désert, il fait très chaud, le soleil tape et il n’y a pas d’ombre. Nous y étions en mars, en plein été. Il faisait très chaud, avec des pics à 42°C ! Crème solaire indice 50 obligatoire, casquette, et prévoyez beaucoup d’eau. Ayez au moins 20L (achetez des bidons de 10L à Coles ou Woolworths) car vous allez beaucoup boire. Même les petits buveurs ont besoin d’au minimum 3L par jour. Retenez une chose : vous allez beaucoup boire et presque pas pisser, c’est vous dire à quel point il fait chaud !

Assurance voiture : Une assurance dépannage est un must pour avoir l’esprit tranquille, sachez que vous pouvez faire des centaines de kilomètres avant de croiser un garage. Pour la petite histoire : nous sommes tombés en panne dans le désert. Le voyant rouge du liquide de refroidissement s’est allumé. Par chance, nous étions seulement à une centaine de kilomètres d’Uluru. Après avoir passé une nuit à l’arrêt pour que le moteur se refroidisse, nous avons fait demi-tour et trouvé un garage. Plus de peur que de mal : la réparation a été rapide mais nous avons passé une nuit remplie de doute. On a vraiment cru que notre van nous avait lâché en plein milieu du désert.

Les animaux : Kangourous, chevaux, vaches… Ne rouler surtout pas la nuit ! Eviter également les golden hours, c’est à dire les heures qui suivent le lever de soleil et celles qui précèdent le coucher de soleil. Vous savez, le moment où la lumière devient douce et orangée. Les trois fois où nous avons failli percuter des animaux (deux kangourous et une vache) étaient pendant les golden hours car c’est le moment où les animaux partent se nourrir. Nous n’avons jamais roulé la nuit mais c’est très dangereux, ils sont attirés par la lumière des phares et vous foncent dessus. Attention également aux araignées, serpents, scorpions et autres petites bêtes qui sont nombreux dans cette partie du pays. Ils sont apparemment également nombreux, mais nous n’avons pas croisé de dingos.

Un cheval croisé sur le bord de la route

Les mouches :  Elles sont partout et sont insupportables ! Je vous conseille d’acheter un filet à mouche, c’est clairement moche, mais avez-vous déjà eu une mouche qui vous tournait autour ? Imaginez 50 mouches ! Clairement, ces filets vous sauveront la vie.

La table du petit-déjeuner : les points noirs sont des mouches

Le filet à mouche, la classe ultime !

Les distances : Elles sont très longues et très droites sur la fameuse Stuart Highway. D’ailleurs, prenez de l’essence dès que vous croisez une station.

Les camions : Ils mesurent souvent près de 50 mètres, si l’un d’entre eux se trouvent derrière vous, mettez-vous sur le côté pour le laisser passer.

Le téléphone : La plupart des opérateurs téléphoniques ne passent pas, l’occasion de faire une cure de desintox’ du téléphone !

Le ciel : Sortez les transats car vous aurez tout le loisir d’admirer les étoiles dans le ciel la nuit, et même d’apercevoir la voie lactée ! Juste génial.

Où manger ? Peu de restaurants, et ceux-ci sont chers et glauques. Faites des provisions dès que vous pouvez, mais rien de trop frais tout périme plus vite avec la chaleur.

Où dormir ?  Il y a beaucoup d’aire de repos le long de la route, les campings gratuits se font plus rares près d’Uluru. Nous avons également dormi dans un camping payant à Coober Pedy.

Road Trip Adelaide – Cairns : itinéraire

Cet itinéraire comprend 7 arrêts pour plus de 6000kms ! Nous l’avons effectué en à peu près 2 semaines.

 

Ikara – Flinders Ranges

Notre premier arrêt : Ikara – Flinders Ranges National Park ! Nous nous sommes baladés le temps d’une journée dans le parc, notamment au niveau du Wilpena Pound. Des paysages désertiques et montagneux, une sorte de transition avant d’attendre le désert rouge. Nous n’avons pas fait de randonnées car la chaleur se faisait déjà ressentir mais il y  de nombreux points de vue. Il y a même la muraille de Chine, version Australie ! Egalement, nous avons eu la chance de croiser des émeus !

Coober Pedy

Avant de quitter le South Australia, nous nous sommes arrêtés dans cette ville un peu surréaliste. En plein milieu du désert, Coober Pedy est une ville minière, productrice d’opal.

  • Visitez les magasins et petites échoppes, dédiés à l’opal.
  • Nous avons appréciés la visite de Tom’s Working Opal Mine.
  • La plupart des habitants vivent dans des maisons souterraines à cause de la chaleur. Vous pouvez d’ailleurs visiter certaines d’entre elles.
  • Coober Pedy est également le lieu de tournage de plusieurs films dont on retrouve les décors éparpiller dans la ville. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le vaisseau ci-dessous ne vient pas de Star Wars !
  • Visitez également les églises souterraines, curiosités locales qui vous apportons un peu de fraicheur.
  • Avant de quitter la ville, faites un tour à Crocodile Harry’s Underground Nest, un lieu atypique et gratuit.

Uluru – Kata Tjuta

S’il n’y avait qu’une chose à faire, c’est bien le parc d’Uluru – Kata Tjuta ! Cette curiosité géologique est sacrée pour les aborigènes. Vous pouvez y consacrer plusieurs jours, n’oubliez pas de faire des levers et couchers de soleil ! Faites également la randonnée Base Walk à Uluru et Valley of the Winds à Kata Tjuta. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter l’article dédié : Australie : Visiter Uluru-Kata Tjuta, immersion dans le Red Center.

Kings Canyon

Je vous le conseille car je n’en ai entendu que du bien, mais malheureusement nous n’avons pas pu y aller. Nous sommes tombés en panne juste après Uluru et pendant que nos compagnons de voyage faisait King’s Canyon, nous faisions réparer notre van. Après autant d’émotions (on s’est clairement imaginer notre van mort et notre retour en France, faute de budget), nous avons décidé de sauter cette étape pour rejoindre nos compagnons au plus vite et laisser cette mésaventure derrière nous.

Alice Springs

Une ville étape, sans grand intérêt. Profitez-en pour vous ravitailler en nourriture, en eau et en essence.

West MacDonnell National Park

Un des plus jolis parc national que nous avons eu la chance de découvrir. Situé à proximité d’Alice Springs, ce parc vaut définitivement le détour ! Cette chaine de montagne en plein désert propose des paysages aussi immenses que variés. Je vous conseille de faire la randonnée Pound Walk dans le secteur d’Ormiston Gorge. Une randonnée qui offre des panoramas tellement différents : gorges, montagnes, roches, plaines… Tout ça en l’espace de 4h. Prenez beaucoup d’eau et de bonnes chaussures de randos car la dernière portion vous fera traverser un cours d’eau.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers Ellery Creek Big Hole pour une baignade improvisée dans les gorges.

Karlu Karlu – Devils Marbles

Dernière activité de la région, les Devil’s Marbles se trouvent le long de la Stuart Highway. C’est un site très important dans la culture aborigène. Ce sont d’énormes rochers arrondis qui tiennent en équilibre, parfois les uns sur les autres. La balade autour de ce site est court et plutôt intéressante. Et ça fait des photos plutôt sympa ! En plus, il y a un spot wifi près du parking 🙂

En route vers Cairns

Faute de temps et d’argent, nous avons fait le choix de ne pas faire la région de Katherine. Ça nous fait une raison de revenir en Australie, non ? 🙂 Après Devils Marbles, il n’y a plus grand chose à voir et plus de 2000 kms à parcourir pour atteindre Cairns. En partant tôt le matin et en s’arrêtant avant les golden hours, nous avons mis plus de 3 jours à quitter le désert. Trois jours éprouvant du fait de la chaleur et de l’ennui de la route. Je garde un mauvais souvenir de ce moment, si j’avais un conseil à vous donner c’est d’éviter de le faire en plein été ou de le faire en louant une voiture après avoir pris un avion pour Alice Springs.

Je garde cependant un excellent souvenir de ses jours passés dans le désert, des paysages uniques au monde et une expérience hors du commun, c’est ce que je retiens de ce road trip Adelaide -Cairns.

L’avez-vous déjà fait ? Qu’avez-vous préféré ?

11 Comments

    • Oui tellement ! Haha le soleil réchauffe en cette période hivernale, mais il était un peu trop fort à l’époque 🙂 Merci pour ton commentaire !

  1. Je l’ai fait azvec mes parents quand j’avais 15 ans et je garde un souvenir ébloui de ce road trip à la Mad Max ! fabuleuses photos qui réveillent mes souvenirs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *